Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 

Comment le tabac enfume-t-il vos articulations?

10 Nov 2022 Marjorie Naturopathie

14 vues

Le mois de novembre permet de sensibiliser aux méfaits du tabac sur notre organisme. On le sait, fumer nuit aux poumons, à la dentition, à la digestion, au système cardiovasculaire, obstrue les artères, est source de cancers, et peut même être létal. On imagine mal que le tabac puisse aussi avoir des conséquences sur nos articulations, en particulier chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (P.R), de spondylarthrite ankylosante, et dans l'arthrose des genoux chez les hommes. Cela peut paraître assez étonnant. S'il est vrai que la première démarche pour arrêter le tabagisme actif est de voir un professionnel de santé, la naturopathie, les fleurs de Bach, la magnétothérapie, et les autres disciplines du bien être, représentent des outils complémentaires très intéressants, pour vous aider dans le choix de renoncer à la cigarette, et aussi à remettre le corps à l'équilibre. Alors, comment donc le tabac agit-il aussi sur les articulations, et quelles aides complémentaires naturelles peuvent être mises en place?

1- Qu'est ce qui favorise l'arthrose?

L'arthrose est la maladie articulaire la plus communément développée au sein de la population. Elle touche 10 millions de personnes, dont plus de 65% a plus de 65 ans. Penser que l'arthrose est une maladie réservée aux séniors est faux: tout le monde peut en souffrir, y compris plus jeune.

Elle conduit à une lente détérioration des cartilages des articulations, mais elle s'étend aussi aux os, et au tissus synovial.

Les facteurs extérieurs entourant cette maladie sont nombreux:

  • Si seulement 3% des moins de 45 ans en sont atteints, 65% des personnes de 65 ans en souffrent, et 80% des gens âgés de 80 ans. L' augmentation de cette pathologie, en fonction de la tranche d'âge est prépondérante.
  • Les maladies métaboliques, comme le diabète, ou le surpoids sont un autre facteur. La surcharge pondérale pèse sur les articulations, rend plus complexe la pratique d'une activité physique, et provoque une usure des cartilages plus rapide. Le diabète est une inflammation au même titre que l'obésité. Il engendre de nombreuses complications. Les maladies métaboliques, dites "maladies de civilisation", sont des maladies d'encrassage de l'organisme. On comprend donc qu'un corps encrassé, a plus de mal à fonctionner, et s'use.
  • Des contraintes mécaniques trop fréquentes, trop intenses exercées sur les articulations vont abîmer le cartilage. Un IMC trop élevé, de la manutention pendant des années de charges lourdes, une activité sportive trop intense et mal maîtrisée font partie de ces facteurs.
  • Des maladies qui touchent aux articulations, comme la polyarthrite rhumatoïde.
  • Des séquelles d'accidents (entorse, luxation...)
  • un cartilage fragile
  • des facteurs héréditaires pour certaines arthroses comme celle des mains.

2- Comment le tabac altère-t-il les articulations?

Pendant très longtemps, la question de la fréquence des douleurs articulaires, de l'arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde chez les fumeurs, n'a pas été étudiée sur le plan médical. Mais cela a changé.

En 2013, une étude a mis en évidence le lien entre la consommation de tabac, et les problèmes de colonne vertébrale, d'os, de muscles, ou sur le système nerveux. Le tabac à un impact négatif sur :

  • vos os: quand vous fumez, vous perdez des minéraux, ce qui vous rend plus sensible aux fractures.
  • le risque d'ostéoporose est accru, car la masse osseuse diminue à cause du tabac.
  • La nicotine est une substance toxique pour le corps. Elle a pour effet de faire chuter le taux de collagène au niveau de la peau, mais aussi de nos tissus conjonctifs, c'est-à-dire: les muscles, les vaisseaux sanguins, le système digestif, les os, et les tendons.
  • Le taux de collagène étant réduit, cela entraîne une moins bonne régénération des tissus, des difficultés plus importantes dans la résorption des fractures, et des blessures.
  • A cause du tabac, les vaisseaux sanguins sont de moins bonne qualité, car il sont moins bien approvisionnés en sang, et donc en oxygène. Le système cardiovasculaire est donc en difficulté.
  • On s'aperçoit que chez les fumeurs, il y a une perte de masse musculaire et de force, liée à un défaut de métabolisation de l'énergie.
  • Le corps cherche toujours à se remettre à l'équilibre, mais cela lui coûte beaucoup, et engendre des poussées inflammatoires: les douleurs sont plus nombreuses, il y a des risques de tendinites, ou de rupture de la coiffe.

3- Quel rôle joue le tabac dans les cas de Polyarthrite Rhumatoïde?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire très douloureuse, auto-immune. Si les causes de la maladie ne sont pas bien définies, on sait qu'il y a une destruction des cartilages et des os.

Entre 1996 et 2003, une étude suédoise portant sur un panel conséquent de personnes atteintes de P.R aux deux-tiers, a démontré que pour ceux qui avaient consommé plus de 20 cigarettes par jour, pendant 20 ans, le risque de déclencher une polyarthrite rhumatoïde, avec une forme sévère, était 2,5 fois plus élevé par rapport aux autres.

D'après cette étude, les chercheurs ont calculé que 35 % des cas de PR sévère, et 20% des cas de P.R globalement, peuvent être attribués à la consommation de tabac. Pour les personnes porteuses du gène de la P.R (HLA-DRB), et fumeuses, le risque de déclencher la maladie, est alors de 50%.

Quand la P.R est installée, le tabac l'aggrave car il y a alors une production d'anticorps anti-CCP, directement liés à l'intensité de la maladie et de ses poussées.

Les autres risques présents dans cette maladie, sont aussi majorés du fait du tabac, comme les conséquences sur le système cardiovasculaire.

Les personnes atteintes de P.R répondent moins bien aux traitements de leurs médecins, du fait du tabac.

4- Quel impact a le tabac sur la Spondylarthrite Ankylosante?

14 à 38% de la population des pays développés est concernée par le tabagisme actif. La spondylarthrite ankylosante, au même titre que le rhumatisme psoriasique, ou que la polyarthrite rhumatoïde, sont des pathologies douloureuses, invalidantes, et évolutives, tant dans l'intensité, que dans les symptômes. Les causes sont encore mal connues, mais le tabac, est un des facteurs aggravant de l'expression de ces maux, et de leur intensité.

Selon certaines études, le tabac pourrait avoir un rôle non négligeable dans l'expression de la Spondylarthrite, mais aussi dans l'évolution des maux. Un lien a pu être établi grâce à ces études, entre le tabagisme, et une intensité plus forte des poussées inflammatoires, une détérioration de la qualité de vie des personnes malades, ainsi que des modifications plus fortes au niveau des radio qui ont pu être constatées, du fait du tabac.

A cela s'ajoute les problèmes de parodontopathie qui font partie des symptômes de la spondylarthrite ankylosante, et qui sont aggravés à cause du tabac.

Le taux de CRP de ces personnes a été mesuré, et il a démontré une nette différence entre les personnes non fumeuses, et les fumeurs: 6,3 à 6,6 mg/l pour les non fumeurs, 8,6 à 10,3 mg/l pour les fumeurs légers, et 12,2 à 12,4 mg/l chez les gros fumeurs.

5- Que peuvent apporter les disciplines du bien-être dans la régulation des douleurs lors de l'arrêt du tabac?

Si certains arrivent du jour au lendemain à arrêter le tabac, pour d'autres, le chemin est souvent bien chaotique. Un accompagnement médical est nécessaire. En complémentarité à celui-ci, les disciplines du bien-être vont permettre une prise en charge globale intéressante.

Il est très important de se faire accompagner sur le plan alimentaire, car on va pouvoir travailler sur les inflammations liées aux maladies évoquées, mais aussi sur les carences dont l'organisme est atteint, du fait de la consommation du tabac. Beaucoup d'entre vous voient leur poids augmenter, alors qu'ils réduisent leur alimentation. Cela est lié à l'inflammation provoquée par les différents maux. Dans l'esprit commun, fumer évite de trop grossir. Alors, la peur est grande de gonfler en arrêtant la cigarette. Cela est infondé, si la prise en charge de l'accompagnement met au coeur l'alimentation.

Quand on fume, on absorbe de la nicotine, qui a un effet plaisir sur un neurotransmetteur: la dopamine. Cette hormone dite de la joie, est le starter de notre journée, car elle connaît son pic le matin. Alors si on supprime le tabac, et donc la nicotine, l'inquiétude de devenir ronchon, et insupportable pour ses proches est grande.

C'est là où l'alimentation entre en ligne de compte. Le petit- déjeuner doit apporter une source de produits, comme les oeufs bio, les amandes qui vont permettre au corps de fabriquer ce neurotransmetteur.
 

Les fumeurs, et les personnes atteintes de différentes pathologies, ont moins de minéraux, et d'oligo-éléments dans l'organisme, qui est dévitalisé. Chez les fumeurs, la carence en vitamine C est très importante. Il paraît simple de prendre de la vitamine C dans le commerce, mais le problème, c'est qu'environ 30 à 40 % de celle-ci arrive réellement dans le corps.

Il y a donc des formes mieux absorbées que d'autres. Une alimentation riche en fruits, et légumes frais de saison sera à intégrer dans sa nouvelle hygiène de vie, d'autant plus qu'à l'arrêt du tabac, on retrouve plus de sensations gustatives, et donc un vrai plaisir à retrouver le goût des aliments, sans la fumée. Donc, l'alimentation jouera autant un rôle sur les douleurs, que sur l'aide au sevrage tabagique.
 

Avec la phytothérapie, on peut accompagner les troubles qui sont communs dans la polyarthrite rhumatoïde, comme dans la Spondylarthrite ankylosante: les angoisses, la nervosité, le sommeil en dents de scie (...), peuvent trouver un mieux vivre avec les bourgeons de tilleul et de figuier. La vigne vierge, l'aulne glutineux, quand à eux vont s'attacher à travailler sur la sphère pulmonaire, et sur la souplesse articulaire.

Les toxines contenues dans la cigarette pourront être capturées par la chlorella, à laquelle on ajoutera d'autres plantes pour les éliminer du corps. En effet, la chlorella déloge les toxines de l'organisme, mais elle ne permet pas de les éliminer. Une fois délogées, ces dernières continues à oeuvrer dans le corps.
 

Les fleurs de Bach agissent sur la sphère émotionnelle, le sommeil, les angoisses (....). Elles permettent aussi de travailler sur l'élévation de nos réserves d'énergie, car la cigarette pompe dessus. La magnétothérapie permet d'utiliser des kits d'aimants spécifiques, à placer au niveau des oreilles. Ils agissent non seulement sur les désagréments ressentis déjà évoqués plus haut, mais aussi sur la possible prise de poids, en travaillant sur la sensation de faim. Sans compter que globalement, l'objectif des aimants est de permettre de retrouver un équilibre énergétique. Méthode non invasive, connue des Hommes depuis l'Origine, mais pratiquée depuis l'Antiquité, on a tout intérêt à s'intéresser à elle. En complément, les techniques énergétiques, comme le LaHoChi vont provoquer un renfort sur l'axe du nettoyage du corps, en renforçant la détente et le lâcher prise, qui manquent non seulement aux fumeurs, mais aussi aux douloureux chroniques.

6- Et pour conclure?

Tout le monde s'accorde à dire que fumer est mauvais pour la santé globalement, que l'on soit un fumeur passif ou actif, le lien est aussi établi entre certaines maladies rhumatismales, et le tabac. Si vous êtes atteints de ces pathologies, et si vous avez décidé d'arrêter, faites-vous aider par le corps médical, et n'oubliez pas que les techniques d'accompagnement complémentaires sont là aussi pour vous soutenir dans ce combat, afin que vous soyez victorieux. Votre naturopathe est là pour vous!


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment le tabac enfume-t-il vos articulations?

Pourquoi le sommeil influe-t-il sur nos douleurs?

Quel rôle joue le méridien poumon dans les douleurs articulaires?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.