Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)
Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)

Pourquoi utiliser la magnétothérapie dans l’arrêt du tabac ?

Information

Le 1er novembre démarre le mois consacré au sevrage tabagique. L’arrêt du tabac est bien souvent un défi pour les fumeurs, qui ont parfois utilisé de nombreuses techniques, avec des succès mitigés. La naturopathie, et en particulier la magnétothérapie (lente acupuncture sans aiguille) permettent une prise en charge dans ce défi qu’est le stop tabac. En effet, l’objectif est de vous accompagner avec des méthodes naturelles, afin de retrouver une hygiène de vie que vous pourrez conserver, sans craquer ni reprendre la cigarette. Pour beaucoup, il y a la hantise de la prise de poids, qui n’est pas une fatalité. Pareil avec la résistance au stress, ou la ritualisation dans laquelle vous pouvez être dans vos habitudes de consommation : le fameux « café-clope », fait qu’il va falloir organiser autrement sa pause café !

Alors, comment de petits aimants peuvent-ils avoir un effet bénéfique dans l’accompagnement de l’arrêt du tabac ? C’est ce que vous saurez en lisant cet article !

1- Depuis quand utilise-t-on la magnétothérapie ?

Comme pour beaucoup de nos pratiques actuelles naturelles, il nous faut remonter à la nuit des temps, pour retrouver l’intérêt de l’Homme, dans l’utilisation des aimants. C’est comme bien souvent le hasard, et la fascination, qui lui ont permis d’avoir cette démarche de découverte, et d’expérimentation des propriétés de certaines pierres magnétiques.

Déjà dans l’Antiquité, on reconnaissait les vertues antidouleur et anti-inflammatoires des aimants !
 

Les Chinois sont des adeptes de cette technique non invasive, qu’ils utilisent à titre préventif, comme à titre curatif.

 

Le Ministère de la Santé japonais reconnaît la magnétothérapie.

2-Est-ce efficace ?

La question se pose, car beaucoup ont du mal à imaginer, que de simples petits aimants puissent agir réellement. On a beaucoup de témoignages de personnes, qui reconnaissent l’efficacité de la magnétothérapie, dans le soulagement des douleurs d’arthrose, de sciatiques, des douleurs chroniques comme la fibromyalgie, des douleurs musculaires, comme j’ai pu l’expérimenter lors de mon claquage du mollet.

Des ostéopathes utilisent cette technique, dans la gestion des entorses, avec de bons résultats sur l’inflammation, la douleur, et la résorption du problème. Aujourd’hui, la magnétothérapie, est aussi une technique utilisée, et utile pour la récupération des sportifs.
 

S’il est vrai qu’on utilise beaucoup la magnétothérapie par rapport à la gestion de la douleur, on retrouve aussi son efficacité dans la gestion du stress, du sommeil, de l’amélioration de la circulation sanguine, dans la régulation des allergies, des problèmes intestinaux….

3-Comment fonctionne cette technique ?

Les aimants disposent de deux polarités, clairement identifiées, selon les marques, par un poinçon ou une lettre.

Le Nord, est un stimulant en médecine Chinoise, il tonifie le point, et booste ses propriétés, et le Sud est un dispersant énergétique en médecine Chinoise, qui réduit douleurs et inflammations.

Donc, tout dépend de ce que l’on veut faire, et de quelle technique on applique.

Les aimants vont diffuser un champ magnétique d’intensité variable (selon leur puissance toujours exprimée en Gauss). Ce champ magnétique n’engendre aucune sensation de douleur. Au niveau de la peau, il va permettre d’envoyer un message au cerveau, qui va libérer des endorphines sur la zone concernée, qui vont apporter détente, libération des tensions, et donc des douleurs en moins.

Cette action est donc localisée, mais pas uniquement. Quand on pratique la magnétothérapie, on va appliquer les aimants sur des points spécifiques qui vont être stimulés en douceur, dans l’objectif de lever les blocages énergétiques, pour que justement l’énergie puisse circuler normalement. Ces points activés ont aussi des propriétés sur lesquelles je vais travailler (ex : anti-stress, stimulation de l’immunité, anti-nausées…).
Selon les aimants, on va aussi rééquilibrer l'organisme globalement, pour apporter un mieux-être général. Donc, la prise en charge est globale et plus pointue, en même temps.

Le champ magnétique des aimants permet de retrouver l’homéostasie, c'est-à-dire qu’on retrouve un équilibre santé.

La circulation sanguine et lymphatique est accélérée.

Il y a alors une action détoxifiante de l’organisme, d’où l’intérêt de bien s’hydrater après chaque séance de magnétothérapie, pour permettre l’élimination des toxines.

4- Comment agit la magnétothérapie dans le sevrage tabagique ?

Vous avez décidé d’arrêter le tabac et bravo, c’est une bonne résolution. La magnétothérapie peut être une aide complémentaire dans votre démarche. Il existe des kits d’aimants, qui se placent par paire au niveau des oreilles. En effet, l’auriculothérapie permet de travailler les points d’acupuncture, puisque nos organes sont représentés aussi dans nos oreilles. Les aimants sont placés sur un point d’acupuncture précis. Ils vont s’attirer (polarité Nord et Sud), et leur champ magnétique va agir. Il n’y a aucune douleur.

Les aimants sont alors portés quelques heures par jours.

Dans ces kits, on retrouve aussi des aimants qui vont agir sur la faim.

Bien souvent les fumeurs qui veulent arrêter sont freinés par cette crainte de prendre du poids, en compensant une addiction par une autre.
 

Les résultats de 14 recherches sur les accompagnements à l’arrêt du tabac, démontrent que l’acupuncture serait efficace pour aider les fumeurs. On peut estimer que la magnétothérapie, qui est une lente acupuncture, sans aiguille, et qui agit sur les mêmes points, a le même effet.

On va utiliser la propriété de certains points pour diminuer l’anxiété qui fait suite à l’arrêt du tabac, l’agitation aussi, ou pour calmer les envies de fumer. Il existe par exemple un point, qui stimulé provoque le dégoût de la cigarette. On va aussi travailler sur les points anti-stress et de lâcher-prise, pour détendre l’esprit.

Avec les gros aimants de ré-équilibrage énergétique, c’est le global qui est pris en compte, pour refaire circuler les énergies correctement et détoxifier.

5- Et pour conclure

La magnétothérapie, dans l’arrêt du tabac fait partie des aides naturelles qui peuvent vous accompagner, mais elle s’inscrit aussi, dans une stratégie globale, qui nécessite l’accompagnement médical classique, et des solutions alternatives. La magnétothérapie ne peut pas être utilisée chez:

  • les femmes enceintes,
  • les porteurs de stimulateurs cardiaques et de prothèses auditives,
  • et chez les personnes qui auraient des plaies au niveau des oreilles par exemple.

Les aimants utilisés doivent être de grande qualité. Je n’utilise dans ma pratique que des aimants en Terres Rares, recouverts d’or, pour éviter toute allergie, et référencés dans le Vidal (marque Alphapole). Ceux-ci ont la bonne puissance en Gauss, et s’ils sont bien entretenus, peuvent durer dans le temps sans problème, et donc être réutilisés. Cela permet à la personne d’être autonome dans son protocole d’accompagnement.

Si vous avez pris la décision d’arrêter la cigarette, l’accompagnement naturel est un bon complément sur le chemin de votre réussite !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.