Marjorie Naturopathie (e.i)


Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
Accompagnement des douloureux chroniques


 


Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
Accompagnement des douloureux chroniques


 
Marjorie Naturopathie (e.i)

Comment bien utiliser les compléments alimentaires?


14 vues

Faites-vous partie des 59% de Français qui ont déjà consommés un complément alimentaire? Leurs allégations sont alléchantes: plus de souplesse articulaire, moins de soucis digestifs, moins de stress, une amélioration du sommeil, un confort urinaire retrouvé, une perte de poids, et j'en passe. Mais que se cache-t-il derrière cela?

Les compléments alimentaires, de par leur popularité croissante, et le marché qu'ils représentent, suscitent un intérêt de plus en plus important, notamment chez les personnes confrontées à des douleurs chroniques tels que la fibromyalgie. Finalement qu'est-ce qu'un complément alimentaire?

Qu'il soit sous forme de gélules, de comprimés, de poudre, d'ampoules, de macérât, d'huile, de tisane, un complément alimentaire est une préparation destinée à compléter son régime alimentaire, et à fournir des éléments nutritifs, tels que les vitamines, les minéraux, les acides gras essentiels, ou les acides aminés. Ils ne se substituent pas à une alimentation équilibrée. Au contraire, ils doivent être intégrés dans le cadre d'une alimentation variée, et équilibrée, pour optimiser leur efficacité.
 

Dans le contexte des maladies chroniques douloureuses, les compléments alimentaires peuvent jouer un rôle, en aidant les personnes à améliorer leur qualité de vie. Que ce soit pour augmenter la flexibilité des articulations, favoriser un sommeil réparateur, ou encore soulager les troubles gastro-intestinaux, comme les reflux, et les ballonnements, ces suppléments offrent une approche complémentaire.

Dans cet article, j'aborde les bienfaits potentiels des compléments alimentaires, ainsi que les précautions à prendre pour une utilisation sûre et efficace, en mettant en lumière l'importance d'une approche holistique, et personnalisée comme je le fais en naturopathie.

1- Qu'est-ce qu'un complément alimentaire?

A- Une définition légale précise

D'après la Directive 2002/46/CE du Parlement européen et du conseil du 10 juin 2002, les compléments alimentaires sont des :" « denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés ». Leurs formats sont variés pour correspondre aux attentes de chacun.

B- Que peut-on trouver comme substance active dans un complément alimentaire?

Il y a 6 catégories d'ingrédients que l'on peut trouver dans un complément alimentaire:

  • des vitamines: la plus connue est la vitamine C, en particulier en période hivernale. On peut citer aussi la vitamine E pour la peau, la vitamine D pour booster son immunité.
  • Des minéraux et des oligo-éléments:un des plus utilisés chez les douloureux chroniques est le magnésium. Il intervient dans plus de 300 réactions métaboliques. Très souvent, quand les gens sont fatigués, qu'ils manquent d'énergie, ils vont se supplémenter en fer. On peut encore citer le chrome, le zinc (...).
  • Des produits dits nutritionnels ou physiologiques : omégas 3, qui font partie des carences majeures des Français, des acides aminés, de la caféine, mélatonine, bien connue chez les douloureux chroniques, dont le sommeil est si compliqué à rétablir.
  • Des produits phytothérapiques tels que la valériane, l'aubépine pour calmer les palpitations, artichaut ou le radis noir très utilisés au printemps dans les cure détox.
  • Des  bactéries probiotiques, dont on sait l'impact sur notre microbiote intestinal,  de la levure de bière.
  • D'autres produits comme la gelée royale, les huiles de poisson comme le krill, la propolis, ou des algues comme la verte spiruline.

A quoi peut servir un complément alimentaire?

A- Un lien avec notre alimentation

Un complément alimentaire est complément à notre alimentation. Théoriquement, elle  devrait nous apporter ce dont nous avons besoin au quotidien. On sait que l'alimentation s'est appauvrie en nutriments essentiels. D'où un recourt fréquent aux supplémentations. L'ANSES (Agence Nationale de Santé et d'Alimentation), nous rappelle que la plus grosse carence dont nous souffrons en France, est celle en vitamine D.

B- Des personnes plus à risques

Certaines personnes, selon leur régime alimentaire, ou leurs maux, vont devoir se supplémenter, pour éviter des carences. C'est le cas des:

  • Végétaliens, qui ne consomment pas de protéines animales. Le risque est de se retrouver carencé en vitamine B12, qui se trouve exclusivement dans la viande, et en fer.
  • Pendant la grossesse, les femmes sont très surveillées, et souvent supplémentée en vitamine B9 (acide folique). Une attention est aussi portée à la quantité d'iode, et au fonctionnement de la thyroïde pendant cette période délicate.
  • Les personnes qui ne consomment pas de produits de la mer (poissons, crustacés, algues), peuvent aussi se trouver en déficit d'oméga 3 EPA-DHA, qu'il faut corriger.
  • On utilise aussi les compléments alimentaires dans certaines pathologies, pour réguler l'immunité, le sommeil, le stress (....).

3- Quels sont les bienfaits des compléments alimentaires?

A- Soutien des fonctions corporelles spécifiques

Les compléments alimentaires peuvent contribuer à soutenir diverses fonctions corporelles, selon leur qualité, et le mode d'administration. Par exemple, le desmodium sera un allié du foie associé à la choline, un acide aminé. Leur synergie pourra être conseillé dans les cas de stéatose hépatique ("foie gras") alcoolique ou médicamenteuse.

B- Amélioration du bien-être général

En fournissant des nutriments essentiels que l'alimentation seule peut ne pas toujours suffire à apporter, comme la vitamine D, les compléments alimentaires peuvent aider à maintenir un équilibre optimal dans le corps, favorisant ainsi le bien-être général.

C- Aide au rééquilibrage de l'organisme

Les personnes douloureuses chroniques sont confrontées à des défis quotidiens, au-delà de la douleur. Les troubles gastro-intestinaux sont très fréquents, et nuisent à la qualité de vie de la personne, ou les déséquilibres hormonaux, comme dans les problèmes de thyroïde. Certains compléments alimentaires peuvent offrir un soulagement, en atténuant les effets indésirables associés à ces conditions. Ils sont étudiés au cas par cas, en fonction de l'anamnèse que je fais lors du bilan.

D- Soutien de la vitalité

Chez les douloureux chroniques, il n'est pas rare que les gens soient épuisés, aussi bien physiquement, que moralement, par la maladie. Nous prenons beaucoup sur nous, pour faire le quotidien, presque comme tout le monde. Les compléments alimentaires peuvent jouer un rôle dans le maintien de niveaux d'énergie élevés (comme la vitamine C par exemple), une meilleure récupération musculaire avec le magnésium, et même l'amélioration des troubles cognitifs, qui fait que beaucoup se trouve dans un brouillard, avec un faible taux de concentration.

4- Quels sont les dangers des compléments alimentaires?

Bien que les compléments alimentaires puissent offrir des avantages , il est primordial de reconnaître, et de comprendre les risques potentiels associés à leur utilisation. Beaucoup trop de personnes pensent que le naturel ne peut pas faire de mal, or c'est tout le contraire. Un produit naturel est avant tout un produit avec des actifs, qui peuvent avoir des conséquences désastreuses sur vous, quand on ne les connaît pas.  Voici quelques précautions à prendre en considération.

A- Surconsommation

L'un des principaux risques associés aux compléments alimentaires, est la surconsommation. Certaines personnes peuvent être tentées de prendre des doses excessives, pensant que cela augmentera les bienfaits, mais cela peut entraîner des effets indésirables, et des complications. Les huiles essentielles par exemple, sont très puissantes. Peu de gouttes suffisent pour avoir une action sur l'organisme. En rajouter peut être nocif.  Quand un naturopathe vous conseille certains compléments alimentaires, il est très important de respecter les dosages de celui-ci.

B- Interactions médicamenteuses

Les compléments alimentaires peuvent interagir avec certains médicaments, réduisant leur efficacité, ou augmentant les risques d'effets secondaires. Il est essentiel de consulter un professionnel de santé, ou votre naturopathe, avant de commencer tout nouveau complément, surtout si vous prenez déjà des médicaments. L'objectif en naturopathie est de ne pas vous nuire, et de ne pas contrarier la prise de médicaments. Par exemple, savez-vous que le tramadol, qui est souvent prescrit chez les douloureux chroniques, ne doit pas être associé avec la prise de CBD?

C- Contamination et qualité

La qualité des compléments alimentaires peut varier considérablement d'une marque à l'autre. Certains produits peuvent être contaminés par des substances nocives, ou ne pas contenir les ingrédients indiqués sur l'étiquette. Il est donc important de choisir des marques réputées, et de se méfier des produits non certifiés. Le contenant du complément alimentaire est aussi important, pour assurer une meilleure conservation du produit, ainsi que sa provenance. Assurez-vous de cela, car aujourd'hui, il y a beaucoup d'offres sur le marché, toutes très prometteuses, mais ce qui compte, c'est votre intérêt, et votre bien-être.

D- Effets secondaires et réactions allergiques

Certaines personnes peuvent éprouver des effets secondaires indésirables en prenant des compléments alimentaires, tels que des maux d'estomac, des maux de tête, ou des réactions allergiques. Il est essentiel de surveiller attentivement toute réaction indésirable et de cesser l'utilisation du produit en cas de problème. La forme du complément alimentaire y est pour beaucoup. Dans le cas du magnésium, il y a une forme en particulier qui est très bien tolérée par notre système digestif. Celui-ci étant souvent désorganisé, c'est donc à prendre en compte dans vos achats.

E- Risque pour les groupes vulnérables

Les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, et celles souffrant de certaines problématiques médicales, peuvent être plus vulnérables aux effets des compléments alimentaires. C'est pour cela que les conseils ne peuvent être que personnalisés, et donnés dans un cadre précis.

Bien que les compléments alimentaires puissent offrir des avantages potentiels, il est essentiel de les utiliser de manière responsable, et éclairée, en tenant compte des risques potentiels, et en recherchant des produits de qualité, auprès de sources fiables. Une approche individualisée, et supervisée par un professionnel bien-être qualifié est primordiale pour assurer une utilisation sûre, et efficace des compléments alimentaires.

5- Quels conseils appliqués pour une utilisation plus sûre des compléments alimentaires?

Lorsqu'il s'agit d'utiliser des compléments alimentaires, il est essentiel de suivre quelques conseils simples pour garantir votre sécurité, et l'efficacité du produit. Voici quelques recommandations à prendre en considération :

A- Respecter les doses recommandées

Il est très important de suivre les instructions de dosage fournies sur l'emballage du complément alimentaire. Évitez de dépasser les doses recommandées, car cela peut entraîner des effets indésirables ou des complications.Les compléments doivent être conçus pour que le dosage soit physiologique: c'est le dosage adéquat pour votre organisme.

B- Choisir des produits de qualité

Le coût des compléments alimentaires est à prendre en compte. Derrière un prix, il y a aussi une qualité que vous achetez. L'incidence des produits peut s'avérer très dangereuse, si la qualité n'est pas au rendez-vous. Mieux vaut acheter moins de compléments alimentaires, mais prioriser une qualité irréprochable de ceux-ci. Optez pour des compléments alimentaires de qualité, de marques réputées, et ayant fait l'objet de contrôles de qualité rigoureux. Recherchez les certifications, et les labels de qualité sur l'emballage, tels que le label NSF International, pour garantir la pureté et l'efficacité du produit. Et préférez les normes françaises.

C- Surveiller les effets secondaires

Soyez attentif aux signes, et symptômes indésirables, qui pourraient survenir lors de la prise de compléments alimentaires. Leurs substances sont actives, donc vous pouvez faire des réactions. Si vous éprouvez des effets secondaires, tels que des maux d'estomac, des allergies, ou des réactions cutanées, cessez immédiatement l'utilisation du produit, et consultez un professionnel de santé.

D- Éviter les interactions avec d'autres suppléments ou médicaments

Assurez-vous de discuter de l'utilisation de tout nouveau complément alimentaire avec votre naturopathe, surtout si vous prenez déjà d'autres médicaments, ou suppléments. Certains compléments peuvent interagir avec des médicaments, et compromettre leur efficacité, ou causer des effets indésirables. Le cumul des compléments alimentaires ne fait parfois pas bon ménage. C'est pour cela que je conseille souvent des prises sous forme de cure, avec une semaine d'arrêt entre chaque cure, pour que le corps ne s'habitue pas au produit.

E- Suivi régulier

Vous accompagner dans vos douleurs chroniques implique de vous suivre, et donc d'ajuster les conseils, en fonction de l'évolution de vos maux, de vos problématiques, et de vos besoins. Ces suivis permettent de travailler sur le retour à l'équilibre de l'organisme, et de faire le point sur les conseils et consignes à appliquer, pour un équilibre qui s'inscrit dans le temps.

6- Et pour conclure?

Un complément alimentaire n'est que complément à notre alimentation. Il s'intègre dans les réformes d'hygiène de vie. Il ne doit pas être pris à la légère, car le naturel peut avoir des incidences dramatiques. La loi française est assez drastique en matière de règlementation, ce qui est une bonne chose pour protéger le consommateur. Mais n'oubliez pas que derrière un packaging, et du marketing, il y a des substances actives, que vous ne connaissez pas forcément, et qui ne font pas bon ménage avec certains traitements médicamenteux, qui restent la priorité. Avant tout achat de complément alimentaire, il faut se renseigner auprès d'un professionnel, comme le naturopathe, qui connait bien les produits phytothérapiques, et leurs incidences. Toutes les marques ne se valent pas. La prudence est donc de mise. Pour un conseil personnalisé, votre naturopathe exploite l'anamnèse de naturopathie. N'hésitez pas à m'en parler lors de nos rendez-vous.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment bien utiliser les compléments alimentaires?

Sommeil en dents de scie? Et si vous manquiez de sérotonine?

Conseils naturels pour mieux gérer la prise de poids, dans l'endométriose

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.