Marjorie Naturopathie
Hygiéniste- Naturopathe à Irigny (Rhône), EI
 
Marjorie Naturopathie
Hygiéniste- Naturopathe à Irigny (Rhône), EI
 

Et si la magnétothérapie pouvait aider à soulager les douleurs articulaires chroniques, en travaillant sur le méridien rein ?

06 Fév 2022 Marjorie Naturopathie Information

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est âgée de plus de 5000 ans. Elle utilise la stimulation (tonification ou dispersion) de points d’acupuncture, qui sont plus de trois cents, répartis sur l’ensemble du corps !

Au Japon, le Ministère de la Santé reconnaît la magnétothérapie, appelée aussi magnétopuncture, comme un véritable soin, pratiqué aussi dans les hôpitaux, tout comme l’acupuncture avec les aiguilles. La raison en est simple : en 1958, le directeur de l’hôpital de Tokyo, Kyoichi Nagawa, indique que tous les organismes vivants sont sensibles au magnétisme terrestre, et reconnaît, pour la première fois, le « syndrome de déficience magnétique ». C’est ainsi que la magnétothérapie est entrée dans les hôpitaux japonais, pour rétablir le magnétisme terrestre du corps humain.

 La maladie résulte d’un ou de plusieurs blocages énergétiques. La magnétothérapie, qui est une lente acupuncture mais sans les aiguilles, permet de lever ces blocages. En rétablissant la circulation énergétique du corps, on lui permet de revenir ou de tendre vers son équilibre, en travaillant sur les méridiens, qui sont des routes énergétiques.

Mais alors, quel est le lien entre le méridien rein et les douleurs articulaires chroniques ? Et pourquoi utiliser la magnétothérapie, en hiver, dans la réduction des douleurs articulaires chroniques ?
 

1- Qui est le méridien rein ?

L’Homme est bipolaire : c’est-à-dire que sur le plan de la répartition des énergies, il a un côté « Yang » et un côté « Yin ».

Les points « Yang » sont situés sur le dos, donc à l’arrière du corps. Ils représentent la force de l’énergie qui s’est accumulée.

Les points « Yin », sont sur le devant du corps, ils sont plus en vide d’énergie.

L’objectif est donc de rétablir l’équilibre des énergies entre le « Yang » et le « Yin », pour revenir à l’harmonie, avec la magnétothérapie.

Le méridien rein est parcouru par vingt-sept points d’acupuncture. Il prend son départ dans le bas de notre corps, et plus exactement sous le pied, pour remonter jusque sous le menton, en passant vers les organes génitaux. Hommes et femmes ont les mêmes méridiens. Le méridien rein se situe des deux côtés du corps : tous les méridiens sont parallèles, à l’exception des Merveilleux Vaisseaux et des points hors méridiens, qui sont uniques, comme le « 3ème œil ».

Il se divise en trois branches, qui vont aller au périnée, au foie, aux reins, au cœur, à la vessie, à la gorge, et à la langue. Le méridien rein reçoit de l’énergie du méridien vessie et du méridien péricarde. Un méridien reçoit de l’énergie (il est alors « fils »), mais il en donne aussi à d’autres méridiens (il est à ce moment-là, « mère »).

2- Que se passe-t-il lors d’un blocage énergétique du méridien rein ?

Il faut savoir que c’est dans le méridien rein que se trouve l’Essence de la vie de notre organisme.

En effet, d’elle dépend la naissance, la croissance et la fertilité.

L’énergie du rein nous vient pour une part de notre héritage familial, et pour l’autre de notre alimentation et de notre mode de vie.

Lorsque l’énergie est bloquée au niveau des reins, on entend souvent les gens dire : « j’ai mal aux reins ».  Entendez par là, que la personne a mal au dos, et plus précisément aux lombaires. Ces douleurs peuvent se propager dans le bas du corps. Les causes des lombalgies sont multiples et doivent être déterminées par votre médecin :

 

  • Colique néphrétique
  • Pyélonéphrite
  • Problèmes musculaires
  • Problème discal
  • Accident
  • Temps passé dans les transport en situation inconfortable
  • Problèmes de posture : pieds plats, membres inférieurs plus courts…
  • Problèmes rhumatismaux : arthrose, rhumatisme inflammatoire…
  • Ostéoporose…

Le « vide de rein » à donc pour conséquence des douleurs lombaires et des genoux. Or, ce sont des points de douleurs très sensibles, qu'on retrouve tout le temps dans les douleurs articulaires chroniques.

3- Pourquoi prendre soin du méridien rein en hiver ?

En Médecine Traditionnelle Chinoise, on associe l’Homme aux saisons et aux éléments. Le méridien rein appartient à la quatrième saison, l’hiver, qui commence autour du 8 novembre pour se terminer vers le 4 février.

Mais les dates ne sont pas figées dans le marbre !

Ce qui compte c’est l’observation de la nature, et l’évolution des arbres, et de leurs bourgeons.

Le méridien rein est associé à l’élément eau, et à la couleur noire.

En tant que méridien « yin », il est  associé au méridien vessie, « yang », qui lui donne de l’énergie.

Au niveau de la saison, le froid hivernale entraîne un affaiblissement des reins, qui peut être accentué par certaines pathologies. L’énergie des reins doit être réchauffée par tous les moyens et activée aussi. Cela permet de conserver le Chi, notre énergie vitale, mais aussi d’ancrer notre volonté et notre vitalité, et de lutter contre les maux hivernaux. C’est aussi LA saison de ce méridien.

4- Quelles actions à la magnétothérapie sur le méridien rein ?

On l’aura compris, l’objectif ici est le mieux être. Pour cela la magnétothérapie est un magnifique outil de rééquilibrage énergétique. Ce rééquilibrage permet de travailler sur le physique, l’émotionnel, le psychisme de la personne. Il permet d’avoir une action holistique, c’est-à-dire globale avec l’utilisation des gros aimants de magnétothérapie, mais aussi, une action plus ciblée avec les petits aimants.

C’est pour cela que cette pratique, assez méconnue du grand public, peut-être appliquée par les naturopathes, comme moi, car on vise le mieux-être de la personne. Je rappelle que le/la naturopathe n’est pas médecin, il/elle ne pose pas de diagnostic, et que la naturopathie ne se substitue en aucun cas à la médecine allopathique : c’est un complément à cette dernière. Aucun naturopathe ne peut ou doit vous faire arrêter vos traitements en cours.
 

Chaque jour, nous sommes soumis aux agressions extérieures : la météo, le stress, les tensions (…), sont autant de facteurs qui vont contribuer avec d’autres, au déséquilibre du « yin » et du « yang ».

Les petits aimants de  5mm, placés sur les points spécifiques, en fonction de la polarité que je définis sur mes clients, se trouvent plus dans le bas du corps ou dans le haut du corps.

 Pourquoi ? Simplement parce que c’est là où partent, et arrivent les différents méridiens, chargés avec le maximum de Chi, donc d’énergie vitale. Mon protocole de la fibromyalgie par exemple comprend certains points du méridien rein, pour travailler sur certaines inflammations.
 

On retrouve aussi très souvent, chez les personnes atteintes de douleurs chroniques, le sentiment de peur (de la douleur, de l’inconnu…), qui est rattaché aussi au méridien rein. D’où l’utilité d’effectuer un travail sur ce dernier. L’objectif est de faire sauter les blocages énergétiques. Pour cela, le client poursuit son protocole mieux  être à la maison, en fonction des indications personnalisées que je lui envoie, et ce pendant plusieurs semaines.

Ne voyez pas là une contrainte : le mieux-être exige l’implication du client dans ce cheminement qui lui est propre, mais aussi, gros avantage, les aimants sont réutilisables. On vise donc aussi à l’autonomie de la personne sur ce genre de pratiques.
 

J’utilise aussi des gros aimants de magnétothérapie, à part et en plus des petits. Je rééquilibre alors soit le haut du corps en faisant poser les mains de mon client sur les plaques d’aimants, toujours en respectant certaines polarités, soit le bas du corps. Jamais les deux en même temps. Le haut du corps permet de rééquilibrer les poumons, les reins, le foie, les yeux, la tête, le cerveau, les yeux, le nez, la bouche, le cœur, les poignets, la vésicule biliaire (…). Le bas du corps travaillera plus sur l’estomac, la rate, le pancréas, les intestins, la vessie, le bas du dos, les genoux, les chevilles (…).

Certaines personnes comme moi, ressentent l’énergie émaner des aimants et se diffuser en elle, d’autres ne ressentent rien, ce qui ne veut pas dire que rien ne se passe ! La totalité d’une séance de magnétothérapie dure environ 45 minutes et permet un lâcher-prise bien agréable. L’endormissement du client est le signe que l’équilibre se rétablit.

Il n’y a pas d’âge pour bénéficier des séances de magnétothérapie. En sont exclus : les femmes enceintes ou susceptibles de l’être, les personnes porteuses d’un dispositif cardiaque (Pacemaker), d’un dispositif auditif, et si vous avez des plaies.

Si vous n’avez pas d’aimants, pour pouvez par exemple utiliser une balle de tennis que vous faites rouler alternativement sous les deux pieds. Ces points permettent de travailler sur les insomnies, les chocs, les vertiges, les maux de tête….bien entendu à coupler avec d’autres points, en fonction du respect des associations des points, des énergies et des saisons.

5- Et pour conclure?

La magnétothérapie est un principe simple à utiliser, mais dans ce cadre, elle nécessite des connaissances afin de ne pas créer plus de dysharmonies, alors que le but recherché, est votre mieux-être. Elle est complémentaire à vos traitements qui doivent être maintenues. N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements, et à prendre rendez-vous à mon cabinet, pour bénéficier des bienfaits de cette pratique connue depuis bien avant l’Antiquité.


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.