Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste- Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste- Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 

Pourquoi l'arrêt du lactose dans les douleurs articulaires est inutile?

04 Sep 2022 Marjorie Naturopathie Information

31 vues

Il n'est pas rare que les personnes que je reçois, me disent que pour leurs problèmes de douleurs articulaires, et d'autres troubles, elles ont déjà supprimé le lactose. Généralement, je leur dis que le problème n'est pas là. Leur étonnement est grand. Quand on regarde d'un peu plus près, cette suppression qui n'est qu'en partie possible (car les médicaments contiennent du lactose,ainsi que des produits alimentaires), n'a pas réduit au silence leur état inflammatoire. Il y a donc une méconnaissance, de ce qu'est le lactose, et de la différence entre allergie, et intolérance. Dans cet article, je remets les pendules à l'heure!

1- Qu'est-ce que le lactose?

Le lactose est le sucre naturel du lait.

Il fait donc partie des glucides, au même titre que le fructose, ou le glucose

Le lactose est composé en fait de galactose et de glucose.

Lorsque nous sommes bébés, ou enfants, nous avons la capacité à digérer ce lactose. Le lait maternel en contient deux fois plus que le lait de vache. Ce sucre du lait à comme propriété, de nous permettre d'absorber des éléments essentiels à notre développement, à savoir:

  • des minéraux
  • la création de notre microbiote
  • le développement de notre système nerveux

Les enfants ont dans leur intestin grêle ont une enzyme, appelée la lactase.

Les enzymes jouent un rôle primordial dans notre organisme. Ce sont des protéines que le corps fabrique pour pouvoir faire son activité biochimique cellulaire.

Les enzymes digestives (amylases), présentes dans les sucs salivaires, vont agir dès que nous ingérons des aliments. Elles vont permettre de les découper en plus petites molécules, puis en nutriments, afin qu'ils puissent être utilisés par le corps pour fonctionner de manière optimale. Il existe de nombreuses sortes d'enzymes (cardiaques, hépatiques...), qui vont avoir des fonctions particulières, et dont les dosages demandés par les médecins, vont pouvoir leur donner des indications pour la pose d'un diagnostic.

S'il est vrai que les enfants sont équipés de lactase en grande quantité, ce qui leur permet de bénéficier des nutriments pour leur développement, malheureusement, en grandissant, cette enzyme diminue dans le corps. Ainsi, à l'âge adulte, beaucoup de personnes digèrent moins bien le lactose, ou pas du tout. Leur taux de lactase a chuté, voir chez certains adulte, le lactase a complètement disparu.

C'est ainsi qu'on entend de plus en plus de personnes se définir comme allergiques, ou intolérantes au lactose.

2- Quelles sont les différences entre l'allergie au lactose, et l'intolérance au lactose?

Beaucoup de confusions existent sur les définitions de ce qu'est une allergie, et de ce qu'est une intolérance. Et si on y voyait plus clair?

La confusion entre allergie, et intolérance au lactose, vient du fait que, l'une et l'autre, ont la même source: le lait. Certains troubles qu'elles causent, se retrouvent dans l'allergie, mais aussi dans l'intolérance. C'est le cas par exemple:

  • l'alimentation
  • troubles digestifs tels que: gaz, ballonnements, flatulences, maux de ventre, crampes abdominales, gargouillis (impression d'abriter une famille de grenouilles hurlantes dans les intestins!), sensation de malaise.

L'allergie au lait de vache, se définit par une réaction aux protéines contenues dans ce dernier, qui va entraîner une réponse immunitaire vive. Le système immunitaire est donc impacté, et cela se traduit par des désordres gastro-intestinaux, des réactions au niveau de la peau, et même des problèmes respiratoires. Les personnes qui en sont atteintes, réagissent à une quantité infime de protéine de lait, puisque le système immunitaire se met en état d'alerte.

L'intolérance au lactose se base sur le système digestif. En effet, les personnes intolérantes au lactose ont une mauvaise absorption du lactose, qui ne va pas être digérer. Conséquence, il va stagner dans les intestins, en provoquant des troubles, comme des gaz, et donc un inconfort. L'intolérance au lactose, contrairement à l'allergie au lactose, peut être ponctuelle, ou définitive, pour les personnes qui sont nées avec un intolérance primaire au lactose. Les personnes intolérantes au lactose, peuvent parfois en consommer en faible quantité, sans avoir des troubles, et peuvent manger les produits laitiers de vache sans aucun souci, car elles assimilent bien la protéine de vache.

Dans l'intolérance au lactose, c'est donc la problématique de l'absorption de ce sucre qui est posée. Le système immunitaire ne va pas surréagir. Les troubles chez les personnes qui en sont atteintes, se focalisent uniquement sur la sphère gastro-intestinales, en provoquant par exemple des diarrhées. Les protéines du lait peuvent être consommées sans provoquer de réactions, ainsi que de faible quantité de lactose.

3- Qu'est-ce que la caséine, et pourquoi ne pas en consommer?

Le lait ne contient pas uniquement le lactose, qui est un sucre. On retrouve dans sa composition des protéines, dont la caséine. L'intérêt d'un apport de protéines, dans notre équilibre, n'est plus à démontrer, mais toutes les protéines n'ont pas le même intérêt pour notre organisme, et surtout, pour son mode de fonctionnement. En clair, certaines conviennent à l'Homme, et d'autres pas.

C'est le cas donc de la protéine du lait, qui ne nous convient pas, tout simplement parce que nous n'avons pas ce qu'il nous faut dans l'organisme, pour pouvoir la digérer correctement. Ce qui nous manque, ce sont donc les bonnes enzymes, qui ont réduits, ou disparues, au fur et à mesure de notre avancée dans l'âge.

Beaucoup de personnes que je reçois sont intolérantes aux protéines de vache, de chèvre ou de brebis.  Elles ont souvent décidé d'acheter des "laits sans lactose", ce qui n'a eu aucun effet positif sur leurs douleurs, et sur les autres troubles, qui impactent leur vie. La problématique ici, est donc celle de la caséine. Thierry Souccard, journalise scientifique, a expliqué qu'environ 1 personne sur 5, souffrirait aussi de troubles associés à la consommation de lait.

 

Parmi ces troubles, on peut citer:

  • douleurs abdominales
  • ballonnements
  • migraines
  • douleurs articulaires
  • aphtes....

C'est donc en supprimant les produits contenant des laitages d'animaux, qu'on peut constater l'impact sur ces problématiques.

Et pour conclure?

L'industrie agroalimentaire nous offre un marketing efficace pour nous faire consommer des produits "sans lactose", bien plus onéreux, et dont les effets sur les douleurs ne sont pas à la hauteur, puisque la problématique ne vient pas du lactose, qui est le sucre du lait. Elle profite de nombreuses confusions dans les esprits pour faire acheter les produits, dont la crainte d'une carence en calcium. Sauf que la France a surévaluer les besoins en calcium journalier contrairement à la demande européenne. Lorsque nous consommons trop de calcium, celui-ci(30%) est éliminé par les reins, qui se fatiguent à le faire, et qui s'abîment. Avec les conseils de votre naturopathe, et la mise en place d'une alimentation adaptée, vous verrez que le monde végétal apporte lui aussi des sources de calcium intéressantes, pour maintenir le corps à l'équilibre.

N'hésitez pas à parler à votre médecin de vos troubles, et d'une éventuelle intolérance au lactose. La naturopathie ne se substitue pas à la médecine, le naturopathe n'est pas habilité à poser un diagnostic.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Polyarthrite rhumatoïde: comment la magnétothérapie peut vous soulager?

Pourquoi l'arrêt du lactose dans les douleurs articulaires est inutile?

Pourquoi limiter le sel dans les maladies auto-immunes ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.