Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 

Douleurs articulaires : faut-il supprimer le gluten ?

18 Mai 2022 Marjorie Naturopathie Information

105 vues

Du 13 au 16 mai 2022, ont eu lieu les journées du sans gluten, qui ont permis de faire un focus sur la maladie cœliaque, et sur son  diagnostic. Les personnes atteintes de douleurs articulaires chroniques, telles que la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde, la fibromyalgie, l’arthrose (…), se demandent souvent, si le gluten est en cause dans leurs poussées inflammatoires, et si sa réduction, ou sa suppression pourrait leur apporter un mieux-être. Alors qu’en est-il concrètement ? C’est ce que vous apprendrez dans cet article.

1- Qu’est-ce que le gluten ?

Sur le plan étymologique, le mot gluten vient du latin et signifie « colle », ou « gomme ».

Le gluten est une protéine qui permet à de nombreuses céréales comme le blé, l’orge, le kamut, l’épeautre, ou le seigle, de devenir panifiables. Les protéines du gluten mises en cause dans la maladie cœliaque sont les gliadines, dans le seigle, ce sont les sécalines, et dans l’orge les hordéines.

Le gluten se constitue lors de la phase de pétrissage, quand la farine est réhydratée avec l’eau. Il est devenu un incontournable, puisqu’on le retrouve dans les pâtes, le pain, les gâteaux, les tartes, et de façon plus improbable, dans les conserves de légumineuses, entre autre chose.

2- A quoi sert le gluten ?

Le gluten a des propriétés intéressantes.

La protéine permet un épaississement des pâtes, mais aussi apporte de l’élasticité, du moelleux et du volume.

Ainsi, les pâtes avec gluten ne sont pas cassantes ou sèches.

On comprend donc pourquoi le gluten se retrouve dans nos assiettes, mais par uniquement. Le gluten actuel n’a plus rien à voir avec le gluten d’antan, car l’Homme l’a modifié, faisant changer le nombre de chromosomes qui le constitue, créant ainsi des problématiques à de plus en plus de gens.

Actuellement, le blé contient 42 chromosomes, alors qu’il y a fort longtemps, il n’en contenait que 14. Autant dire que l’organisme de certains d’entre nous, ne s’est pas adapté à ces mutations. D’où l’émergence de certaines pathologies, en nombre grandissant.

Même si les Français consomment de moins en moins de pain, ils consomment toujours autant de gluten qu’il y a 50 ans, selon des études de l’INRA. Cela est lié au fait que le gluten est ajouté à notre alimentation, mais pas uniquement : on le retrouve dans les pains et viennoiseries, car il renforce le moelleux et prolonge la conservation, mais aussi dans les plats industriels, où il sert de liant aux sauces.

3- Pourquoi certaines personnes ne peuvent plus consommer de gluten ?

Aujourd’hui, au niveau mondial, on se rend compte qu’il y a une flambée de certaines maladies, comme celles associées au syndrome métabolique, aux inflammations et aux cancers. Dans 1 cas sur 3345, la maladie clinique est dépistée avec la présence d’anticorps anti gluten. Dans 1 cas sur 266 on va plus évoquer une hypersensibilité, ou une intolérance au gluten.

Ce qu’on peut imputer directement au gluten ce sont :

  • Les maladies auto-immunes, telles que la maladie coeliaque, l’arthrite, les retards de puberté…
  • Les allergies alimentaires, ou non alimentaires
  • L’asthme des boulangers
  • Une sensibilité au gluten sans maladie coeliaque, avec des symptômes tels que les troubles digestifs (lourdeurs après le repas, douleurs abdominales, problèmes de transit), allergies, dépression, anémie, fatigue, douleurs articulaires.
  • Multiplication des fausses couches
  • Hypertension artérielle
  • Reflux gastro-oesophagien
  • Ostéoporose
  • Maladies inflammatoires
  • Syndrome du colon irritable
  • Perte de poids
  • Ballonnements

4- Quel est le lien entre le gluten et les intestins ?

Le microbiote ! On en parle, on lit beaucoup de choses, et j’ai consacré un article à ce sujet l’an dernier. Aujourd’hui, il y a un consensus pour dire que le microbiote intestinal est d’une importance capitale pour notre santé, et que son déséquilibre, entraine des troubles, que je  vois régulièrement lors de mes rendez-vous, avec vous.

Des études se sont penchées sur l’impact du gluten sur le microbiote intestinal. Un groupe de personnes sans pathologie, et avec une alimentation classique, avec gluten, s’est astreinte à un régime sans gluten pendant un mois. L’analyse de leur microbiote intestinal après cet essai, à montré que les bonnes bactéries qui peuplent nos intestins, avaient diminuées, au profit des mauvaises, qui avaient augmentées.

L’explication avancée par les chercheurs, est que les bonnes bactéries consommeraient le gluten. En leur supprimant ce carburant, elles disparaissent.

A l’arrêt du gluten, il est donc important de rétablir le microbiote. La consommation de kéfir de fruits trouve toute sa place, mais aussi celles de céréales sans gluten, et complètes : en effet, les céréales complètent contiennent plus de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, mais aussi des fibres. On connait l’intérêt des fibres sur la régulation de la satiété, et de notre transit, mais on sait moins qu’elles impactent directement sur le microbiote qui, lors de leur digestion, produit des Acides Gras à Chaîne Courte, dont les vertus positives sur le système immunitaire et cardiovasculaire sont reconnues.

5- Et pour conclure ?

Pas simple d’arrêter la consommation du gluten, qui est présent dans l’alimentation mais pas uniquement. Il fait partie de nos vies, de la grande Histoire de l’Humanité, mais aussi de notre patrimoine familial : on se transmet de générations en générations, des recettes de cuisine, dont la base est bien souvent la farine de blé. Pour amorcer ce virage, dans de bonnes conditions, sans stress, et avec gourmandise, n’hésitez pas à me contacter. Les rendez-vous se passent en présentiel à mon cabinet, mais aussi en visioconférence. Les conseils d'un naturopathe ne se substituent pas à la médecine. Le naturopathe ne pose pas de diagnostic médical.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment le tabac enfume-t-il vos articulations?

Pourquoi le sommeil influe-t-il sur nos douleurs?

Quel rôle joue le méridien poumon dans les douleurs articulaires?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.