Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste- Naturopathe à Irigny (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste- Naturopathe à Irigny (Rhône)
 

Comment devenir bienveillant envers soi-même ?

29 Mai 2022 Marjorie Naturopathie Information

Depuis quelques années, le terme de bienveillance est employé de partout : revues, sites internet, coaching, livres(…). Il semblerait que ce soit plus qu’un phénomène de mode, mais une question primordiale pour notre retour à l’équilibre. Depuis la crise covid, la bienveillance est devenue une pratique, qui s’est confondue avec la mise en place de solidarité. Finalement, on ne sait pas trop ce que cela signifie, mais on se doit d’être bienveillant avec notre prochain ! Dans les métiers du bien être, la bienveillance est le cœur de notre vie. On sait qu’être bienveillant avec les personnes qu’on reçoit est essentiel et majore que qu’on peut leur apporter. Cela les fait cheminer aussi vers leur monde intérieur. J’ai pu constater que les personnes que je reçois, et que j’accompagne sont très bienveillantes avec les autres….mais oublient de l’être avec elles-mêmes. Elles le reconnaissent d’ailleurs, mais ne savent pas comment s’y prendre, sans culpabiliser de ce focus sur elles-mêmes.

Alors, qu’est-ce que la bienveillance, comment la pratiquer au quotidien, et qu’apporte-t-elle ?

1- Qu’est-ce qu’être bienveillant ?

Il existe deux types de bienveillance. Celle envers les autres, et celle vis-à-vis de soi.

Tout le monde emploie ce terme, mais le plus simple c’est de  revenir à la définition du dictionnaire :

« Disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui. »

 

L’indulgence évoquée ici indique qu’on accepte l’autre tel qu’il est, sans le juger. Cela ne veut pas dire par contre qu’on accepte tout de l’autre, mais qu’on fait preuve de compréhension. Être bienveillant envers autrui, c’est être là, à son écoute, devenir parfois le booster de cette personne, et lui consacrer du temps.
 

 Vous avez sans doute remarqué, que lorsque vous adoptez cette attitude, la personne qui est en face de vous change. Votre bienveillance à son égard lui permet de reprendre confiance en elle, lui donne des ailes pour surmonter ses soucis ou ses épreuves. Quand vous êtes bienveillant envers quelqu’un, vous aussi vous évoluez : votre capacité d’écoute s’amplifie.

2- Pourquoi devenir bienveillant avec soi-même ?

Dans nos vies tumultueuses, il semble plus facile de faire preuve d’empathie, de générosité envers les autres, qu’avec soi. Devenir bienveillant vis-à-vis de soi semble être égoïste, alors qu’il n’en n’est rien ! Quand on est bienveillant avec soi, on l’est tout autant envers les autres.

Certaines personnes trop bienveillantes avec les autres, finissent cramées énergétiquement, lessivées, car elles se sont oubliées.

C’est le cas de la plupart des accompagnements que je fais.

3- Quelles sont les 3 clés pour être bienveillant envers soi?

1ère clé

Le première clé pour être bienveillant avec soi-même, est de prendre le temps de s’écouter et de s’entendre. Faites-vous la différence entre ces deux termes ?

Entendre veut dire percevoir, mais aussi vouloir dire à une ou des personnes.

Ecouter, c’est recevoir, accepter, mais aussi prêter attention.

Pour être bienveillant avec soi-même, il faut donc commencer par s’écouter, et s’entendre avec la seule personne avec laquelle on vivra tout le temps : SOI !

Concrètement, cela signifie prêter attention à ses émotions, les accueillir sans se juger (si vous ne juger pas les autres, ne vous jugez pas vous-mêmes), c’est aussi prêter attention aux bruits de son corps, aux signaux qu’il nous envoie, et retracer ce qui a provoqué cette émotion, positive ou négative.
 

 La maladie est bien là pour nous rappeler que nous avons mis sous un tapis tous ces signes, jusqu’à leur explosion. Ce travail n’est pas simple à faire. Vous pouvez commencer par le rythmer : trois fois par jour, pourquoi ne pas se demander « comment je me sens ? ». A partir de ce moment-là, vous allez nouer une formidable relation avec vous-même.

2ème clé

La deuxième clé, c’est d’équilibrer le temps où vous êtes bienveillant avec les autres, avec celui ou vous l’êtes pour vous.

Vous êtes des personnes généreuses, qui ne comptez ni votre temps, ni votre investissement pour les autres : soyez généreux avec vous aussi !
 

Plus facile à dire qu’à faire ? Je vais vous donner un exemple : votre emploi du temps est toujours très chargé, vous avez mille choses à faire, donc vos besoins passent à la trappe. Prenez un agenda, et répartissez trois heures par semaine (d’affilées ou pas), pour VOUS. Ces trois heures vous appartiennent. Elles ont une importance capitale en Médecine Chinoise. En effet, elles permettent de recharger 50% de notre énergie.

3ème clé

Vous savez très bien encourager votre entourage, mais le faites-vous pour vous ? En général, les personnes que j’accompagne, sont très critiques vis-à-vis d’elles-mêmes. Personnellement, je crois en la perfectibilité de l’Homme. Ce qui veut dire que nous sommes parfaitement imparfaits, avec un grand potentiel d’évolution. C’est formidable ! Cette évolution ne vous sera possible que si vous aussi, vous faites preuve des mêmes encouragements vis-à-vis de vous-mêmes, et si vous baisser le masque, souvent mis depuis l’enfance, de la perfection. Ce masque-là est une prison au final : vous donnez toujours le change aux autres, sans faire attention à vous. Désormais, vous êtes aussi prioritaire que les autres, et vous avez le droit d’être imparfait(e).

4ème clé

Le célèbre écrivain Paulo Coelho a écrit que « lorsque vous dites ‘oui’ aux autres, faites en sorte de ne pas dire ‘non’ à vous-même ». Les autres ont leurs limites, et vous aussi. Apprenez à les reconnaitre. La première fois que j’ai dit ‘non’ aux autres, c’était après l’annonce de la maladie. J’ai dit non à des pseudo amis(es), à des membres de ma famille. On m’a trouvée méchante…et moi, je me suis libérée, parce que je me suis respectée, et j’ai respecté ce que j’avais envie, et ce que je n’avais pas envie. Je me suis affirmée, j’ai pris confiance en moi, et je me suis allégée d’un poids moral, et aussi sur ma balance ! Dire « non » pour beaucoup d’entre vous, est un défi. A force de dire oui à tout, on finit souvent en burnout, sans même s’en apercevoir. Être bienveillant avec soi-même, ce n’est pas dire non à tout, c’est SE dire oui.

5ème clé

Avez-vous remarqué à quel point nous minimisons nos réussites, et à quel point nous grossissons nos échecs ? On se  trouve toujours « trop ceci »,  « pas assez cela ». Stop ! Le soir avant de se coucher, il est bon de retracer le fil de sa journée, et de se focaliser sur une réussite. Même si elle vous parait petite, prenez-la en compte, regardez ce que cela vous a demandé de faire pour l’atteindre et soyez fière ! Je commence toujours mes séances de suivi de naturopathie, en demandant à mes consultants de me raconter ce qui s’est passé depuis la dernière fois.

Ils commencent toujours par me dire ce qui ne va pas, puis on regarde les points positifs : je reprends tout cela avec eux, et on se rend vite compte qu’il y a plus de positif, que de négatif. Je les félicite sincèrement, je sais ce qu’ils endurent, et moi aussi en tant que praticienne, je suis fière d’eux. J’ai mis en place pour eux, un questionnaire que j’ai intitulé : « pour suivre mon parcours ». Cela les aide d’une séance à l’autre à voir leur progrès et à les valoriser.

Et pour conclure?

On existe dans le regard de l’autre, par rapport à l’autre, mais aussi dans la comparaison à l’autre. Cela génère des frustrations, une dévalorisation de soi, et c’est très pressurisant. Être bienveillant envers soi-même, c’est être soi, et accepter d’être ce que l’on est. Cela veut dire que de temps, en temps, il faut faire taire son égo, qui nous pousse à toujours faire plus ou mieux.


Articles similaires

Derniers articles

Comment devenir bienveillant envers soi-même ?

Douleurs articulaires : faut-il supprimer le gluten ?

Douleurs articulaires chroniques, fibromyalgie: comment booster son énergie avec les fleurs de Bach ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.