Marjorie Naturopathie (e.i)


Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
Accompagnement des douloureux chroniques


 


Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
Accompagnement des douloureux chroniques


 
Marjorie Naturopathie (e.i)

Comment la musique agit-elle sur le taux de cortisol, et sur la réduction du stress?


175 vues

Elle nous accompagne depuis le berceau, jusqu'à notre dernière demeure. Elle est là à chacune des étapes de notre vie, pour célébrer les bons moments, et pour nous consoler les mauvais jours. Dans quelques semaines, vous prendrez le chemin des vacances, et vous serez heureux de l'avoir dans la voiture, surtout si vous tombez dans les embouteillages. Aujourd'hui, je vous parle de la musique, et des ses effets sur une hormone: le cortisol. Secrétée par les glandes surrénales, situées au-dessus des reins, on dit qu'elle est l'hormone du stress, mais pas uniquement. Toujours est-il que maintenir un taux de cortisol dans la norme, malgré la vie trépidante, et stressante que nous avons tous, relève souvent du challenge. C'est encore plus important chez mes consultants, douloureux chroniques. Savez-vous que dans 25% des cas de fibromyalgie, on retrouve un taux de cortisol dérégulé, qui entraîne le stress, la dépression, et le burn out, l'insulino-résistance, l'obésité? Alors, pourquoi ne pas mettre un peu de musique dans sa vie pour nous aider? Et quel type de musique permet de réguler le taux de cortisol?

1- Qu'est-ce que le cortisol?

Le cortisol est une hormone stéroïdienne fabriquée dans le cortex surrénalien. On le connaît mieux sous le nom d'hormone du stress. Nécessaire, il devient nuisible lorsqu'il est produit en trop grande quantité, ou quand il devient chronique. Il est libéré dans notre organisme en cas de stress, ou lors des jeûnes. Dans ces périodes, il permet de réguler notre glycémie, et de la maintenir. Pour cela, il doit puiser dans certains tissus, comme le foie.

Le cortisol joue un rôle prépondérant dans un certain nombre de fonctions:

  • sur le plan de la glycémie, il stoppe l'entrée du glucose dans les cellules, et stimule sa conception par le foie, un de nos organes d'élimination majeur.
  • A court terme, il développe la libération des acides gras  des cellules graisseuses (adipocytes), chargées de stocker les graisses. L'apport d'énergie dans le foie, est transformée en glucose, et à un effet hyperglycémiant.
  • A long terme, quand le cortisol est fabriqué de façon chronique, il a pour effet de faire prendre du poids, de créer une insulinorésistance. Il rend la thyroïde plus sensible, diminue la sécrétion d'un de nos neurotransmetteurs, la sérotonine. Cela provoque un changement d'humeur, les gens se sentent plus mélancoliques, et se réfugient dans la consommation d'alimentation sucrés, comme valeur refuge à cet état de mal être. La sensation de faim est plus présente, alors qu'en parallèle, les muscles ont tendance à fondre, à cause du taux de DHEA qui est stoppé par le cortisol.
  • Le cercle vicieux continue, car un cortisol dérégulé amène une fonte musculaire, et libère des acides gras qui vont être utilisés par le foie. Il le transformera en glucose.
  • Le cortisol stoppe l'absorption du calcium, et aussi le travail que font les cellules qui construisent nos os.
  • Il empêche le développement de l'inflammation dans l'organisme, et à un rôle sur notre immunité. Toutefois, lorsque le stress devient chronique, le cortisol est alors dans une phase de résistance, entraînant une inflammation durable.
  • Sur notre système nerveux, le cortisol réduit les hormones fabriquées par un de nos chefs d'orchestre hormonal: l'hypophyse. On retrouve alors les conséquences sur la thyroïde, et sur la fertilité.
  • Son effet vasoconstricteur agit sur l'hypertension artérielle, et aussi sur l'équilibre sodium-potassium, dont on sait l'importance au niveau rénal.

2- Que se passe-t-il quand nous entendons de la musique?

Un son est un signal électrique, qui va pénétrer dans notre oreille. Le nerf auditif va l'emmener jusqu'au niveau du cortex auditif. Les signaux vont alors progresser dans le cerveau, et provoquer une réponse:

Des études ont montré que l'écoute de musique élève la production de l'ocytocine, appelée hormone de l'attachement, et aussi, qu'elle renforce notre système immunitaire. La musique douce apaise notre stress, alors que la musique plus rythmée, l'augmente, à cause des variations du cortisol.

3- Comment agit la musique sur le taux de cortisol?

Selon ce que l'on écoute, on fera varier le cortisol dans un sens, ou dans un autre. Stéphanie Khalfa, chercheuse en neurologie au CNRS, a mené une étude en 2003, sur des patients à qui on venait de dire qu'ils allaient être opérés. La répartition des personnes s'est faite en deux groupes: l'un qui a écouté de la musique apaisante, et l'autre qui n'a pas écouté de musique. Les résultats ont montré que le cortisol avait diminué de 50%, chez les patients qui avaient entendu de la musique!

D'autres recherches ont mis en lumière l'augmentation du taux de cortisol, à l'écoute de musiques plus rythmées, ou plus stressantes. C'est la cas des musiques utilisées quand il y a du suspens, ou dans les film  d'horreur. Souvenez-vous du film "Les dents de la mer": votre rythme cardiaque s'est sans doute emballé à son écoute, ainsi que votre stress.

Un cortisol haut n'est pas toujours mauvais: cela dépend des circonstances. Beaucoup de personnes qui font du sport, ou qui ont une activité physique, écoute en même temps de la musique. Pour le plaisir, bien entendu, pour la motivation aussi, et pas uniquement. Quand on écoute de la musique, on libère aussi l'hormone du bonheur: la dopamine. Cela provoque une sensation de bien-être, et de motivation, pour se dépasser. La musique permet d'avoir des sensations plus agréables pendant la pause sportive. Le cortisol mobilisé par des musiques plus soutenues, permet aux sportifs de mobiliser plus rapidement les muscles  qui vont être sollicités pour des efforts intenses, et parfois de courte durée. Les effets ne sont pas valables uniquement pour les sportifs de haut niveau.

Les bienfaits ont été remarqués pour le sportif 'du dimanche", dont les performances sont améliorées. Le rythme de la musique impacte sur la façon dont le corps utilise l'oxygène pendant l'effort physique.

4- Et pour conclure?

Il n'y a aucune interdiction ou restriction à écouter de la musique! Sachez que le taux de cortisol comprend différents dosages, qui peuvent faire l'objet de vérifications dans les cas suivants: fibromyalgie, stress chronique, burn out, prise de poids, fatigue chronique, hypertension artérielle, diabète, problèmes hormonaux, fonte musculaire, baisse de la libido(...). Cela se régule, en utilisant de la phytothérapie, et en travaillant sur son hygiène de vie. N'hésitez pas à prendre RDV avec moi!


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Fibromyalgie et intolérance à l'histamine : Existe-t-il un lien méconnu ?

Comment bien utiliser les compléments alimentaires?

Sommeil en dents de scie? Et si vous manquiez de sérotonine?

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.