Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)
Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)

Pourquoi prendre du magnésium ?

Information

Anxiété ? Sensation de boule dans la gorge? Dépression ? Muscles qui tressautent ? Insomnies ? Crampes ? Problèmes cardiaques ?  Douleurs articulaires ? Lombalgies ? cervicalgies ?  . Vous vous demandez peut-être si vous ne manquez pas de magnésium. La rentrée n’est jamais un moment facile, que l’on soit petit ou grand. On doit se recaler par rapport au travail, au sommeil, à nos différentes activités, à celles des membres de la famille, et bien souvent, on se sent très vite noyé, avec un agenda « over booké ». Cela n’arrange en rien les symptômes que vous avez, au contraire. Alors pourquoi ne pas prendre un peu de magnésium ?

1- Qu’est-ce que le magnésium ?

Le magnésium est un oligo-élément majeur pour notre organisme et pour notre vie cellulaire.

Un oligo-élément (comme le zinc), est un élément chimique présent en quantité infime dans notre corps, mais dont il ne peut pas se passer pour son mode de fonctionnement.

En avoir trop peut être toxique, et en manquer, peut être nuisible à notre corps et à ses réactions physiologiques. Tout est donc une question d’équilibre !

Le magnésium (Mg), est un sel minéral. Cette molécule indispensable à la l’Homme est un macroélément : si certains oligoéléments se trouvent à l’état de trace dans notre corps, il  faut compter 5 g de magnésium pour une personne pesant 70 Kg.

Il intervient dans plus de 300 réactions utiles dans la production d’énergie.

La moitié du magnésium contenu dans notre organisme se fixe en particulier dans nos dents et nos os, d’où l’utilité d’en avoir, pour avoir un bon squelette, et pour pouvoir le conserver le plus longtemps possible.

L’autre moitié se répartit dans nos muscles, dans notre foie et dans nos tissus mous.

2- Quel est rôle du magnésium ?

Il joue un rôle dans la plupart des fonctions physiologiques que nous avons, à savoir :

  • Intervention dans le métabolisme des glucides, protides et des lipides ;
  • Action antiallergique
  • Action anti inflammatoire
  • Actions antistress
  • Booste la destruction des microbes par les globules blancs
  • Aide à la production d’anticorps qui vont permettre à l’organisme de mieux de défendre contre les agressions extérieures.
  • Participe au bon fonctionnement de l’appareil neuro-musculaire, des systèmes ostéo-articulaire,  dentaire, respiratoire, endocrinien, oculaire, rénal, cardio-vasculaire, sanguin ;
  • Action sur la régulation thermique ;
  • Action sur la spasmophilie car il va détendre l’excitabilité neuro-musculaire ;
  • Action contre le vieillissement cellulaire.

Le stress, en particulier quand il est continue, fait diminuer le taux de magnésium à  cause de la libération de l’adrénaline et du cortisol.

Cet oligo-élément est un modificateur du terrain de la personne et trouve donc bien des indications dans les recommandations qui en sont faites. Les besoins varient en fonction de l’âge, du sexe de la personne et de son état. Donc, il faut l’adapter tout au long de sa vie.

3- Où trouver du magnésium dans mon alimentation ?

De façon majoritaire, nous ne consommons pas assez de magnésium, et le magnésium que nous consommons n’est pas suffisant. Les recommandations indiquent qu’une femme devrait en consommer 340 mg/jour, un homme 420 mg/ jour, 400 mg pour les adolescents, les femmes enceintes et allaitantes, et 80 à 280 mg pour les enfants entre 1 et 12 ans.

En effet, il n’y a pas que l’alimentation moderne qui est la cause des déficits  en magnésium. Une autre cause est liée à l’utilisation dans l’agriculture d’engrais riches en potassium mais pas assez en magnésium. Cette différence se retrouve donc dans les végétaux et dans les animaux que nous mangeons.
 

Pour rééquilibrer cela, nous pouvons boire des eaux dites magnésiennes, comme l’Hépar, la Contrex, dont les goûts ne plaisent pas à tout le monde. Pour contrer cela, elles peuvent être utilisées dans l’eau de cuisson de nos végétaux, qui les absorberont.

On peut aussi mettre à notre menu des légumineuses, une à deux fois par semaine.

Pour ceux qui craignent les désordres digestifs, le mieux est de les acheter crus et bio.

Le matin pour le petit-déjeuner ou dans des en-cas, une petite poignée d’amandes, de figues et de noix de cajou (dont on privilégiera une provenance qui respecte le travail des femmes), avec un peu de chocolat noir fera l’affaire.

Au niveau des légumes, contrairement à ce que pensait Popeye, on consommera les épinards, pour leur richesse en magnésium ! Mais aussi les blettes, les avocats, et les artichauts.

Pour ceux qui le tolèrent, le fromage de chèvre fera un bon complément, ainsi que la banane dont les enfants raffolent, tout comme les sportifs.

De manière générale, achetez et consommez des féculents complets et biologiques : ils n’auront pas été traités avant, pendant ou après la récolte, et surtout, ils vous offrent les bons nutriments.

Si vous aimez aussi les mollusques, comme le moules, les bigorneaux, vous trouverez une bonne source de magnésium, tout comme dans l’huile d’olive, que vous choisissez de 1ère pression à froid.

4- Quel magnésium choisir en complément alimentaire ?

En cas de carence, les compléments alimentaires sont conseillés, mais tous ne se valent pas au niveau de la qualité, et aussi sur le plan des effets indésirables que certains entraînent sur le plan digestif.

Le problème c’est qu’on trouve de partout, en vente libre les compléments alimentaires, sans forcément les bons conseils. Votre naturopathe vous oriente vers les bons compléments, qu’on ne trouve pas de partout, et qui vous apporte ce dont vous avez besoin. C’est aussi lors de nos rendez-vous (par visioconférence ou au cabinet), que je conseille sur la durée de la prise des oligo-éléments, et sur la forme du magnésium qui sera la mieux assimilable par votre organisme : à savoir le citrate de magnésium ou le glycinate de magnésium.

J'attire une nouvelle fois votre attention sur le fait que, si vos symptômes s'éternisent, vous DEVEZ consulter un médecin. Un rendez-vous avec un naturopathe ne se substitue en aucun cas à un avis médical, et vous NE DEVEZ PAS interrompre vos traitements.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.