Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)
Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)

POURQUOI ET COMMENT DETOXIFIER SON ORGANISME AU PRINTEMPS, AVEC LA NATUROPATHIE ?

Information

Le printemps arrive ! Les arbres commencent à avoir de jolies petites fleurs, le temps change et la nature avec. Les jours rallongent et ça, ça fait du bien au moral. Les médias commencent à parler de « cure détox » : au final savez-vous ce qu’est une cure détox ? Pourquoi et comment en faire une ?

Si vous ne le savez pas, cet article est fait pour vous !

Qu’est-ce que la « détox » ?

Notre corps est une formidable « machine ». Selon la naturopathie, chacun de nous possède en lui toutes les ressources pour s’auto-guérir : notre organisme ne va conserver que ce dont il a besoin à son bon fonctionnement.

Cela s’appelle l’homéostasie.

Nous possédons aussi tous une force vitale qui nous permet de garder l’énergie de base.

Il existe en naturopathie 4 grandes sortes de cures :

  • La cure détox pour détoxification, détoxication, détoxination, désintoxication.
  • La cure de revitalisation
  • La cure de stabilisation
  • La cure anti-radicalaire

 

Ce n’est que lors de votre anamnèse avec votre naturopathe, que ce dernier pourra vous conseiller l’une ou l’autre. L’étude de votre journal alimentaire et de votre hygiène de vie (qui comprend l’étude de votre sommeil par exemple) seront prépondérants dans ce conseil.

La cure de « détox », a donc pour objectif d’accompagner votre organisme dans son processus d’élimination des surcharges qui encrassent ses principaux émonctoires. On appelle émonctoire en naturopathie, un organe qui va permettre l’élimination des toxines. Les émonctoires principaux sont au nombre de 5 : le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau.

Et figurez-vous que ce qui tombe très bien pour nous, c’est que le printemps, c’est la saison pour prendre soin de notre foie ! Vous allez voir dans cet article que la nature nous offre de quoi l’aider à éliminer ses toxines !
 

En détoxifiant notre organisme, nous épurons:

  • Notre sang, qui est chargé d’apporter les nutriments à nos organes,
  • Notre lymphe, qui assure l’élimination des déchets des organes
  • Et la circulation sanguine se trouve plus fluide.

 

C’est pour cela qu’il est important d’équilibrer les entrées et les sorties, afin que nos émonctoires, puissent remplir leur rôle sans problème.

Que permet la cure détox ?

Elle permet 2 choses fondamentales :

La détoxication de l’organisme : cela consiste à éliminer des molécules externes, qui peuvent être néfastes au bon fonctionnement du corps. Par exemple : le tabac, les métaux lourds, les pesticides, la pollution…

 

La détoxination de l’organisme quant à elle consiste à éliminer les toxines produites par notre corps, c’est-à-dire nos déchets métaboliques.

Par exemple, l’urée, l’acide urique, l’acide lactique, les triglycérides, le dioxyde de carbone….

Pourquoi détoxifier son organisme ?

J’ai l’habitude de dire que notre organisme parfois, peut-être comparé à une voiture : vous viendrait-il à l’idée de ne pas faire réviser votre véhicule une fois par an ? Sans doute que non. Cette révision permet de nettoyer un certains nombre de filtres dans votre voiture. Votre cure détox va permettre aussi de nettoyer vos filtres, à savoir vos émonctoires.

Nous sommes tous soumis aux pollutions intérieures et extérieures, on peut donc en déduire que nous sommes tous « encrassés », à différents niveaux. La cure détox permet de désinfiltrer, et de désencrasser l’organisme, qui fonctionnera mieux ensuite.
 

Quels sont les signes que mon organisme est encrassé?

Fatigue chronique, problème de sommeil, problèmes digestifs (diarrhées, constipation, flatulences, ballonnement), douleurs articulaires, acidité gastrite, problèmes ORL, problèmes de peau…sont autant de signes que votre organisme a besoin d’éliminer ses surcharges.
 

La cure détox s’inscrit dans une volonté de rééquilibrage propre à chacun, tant sur le plan physique, que sur le plan physiologique et émotionnel.
 

Quand l’encrassage est important et ancien, il crée des soucis de santé que nous connaissons bien :

 

  • maladies auto-immunes (comme la fibromyalgie),
  • maladies métaboliques comme le diabète,
  • problèmes cardiovasculaires,
  • cancers….

Alors, autant faire une cure détox au printemps pour profiter des énergies montantes et en automne, pour bien se préparer à affronter l’hiver !

Que va m’apporter une cure détox ?

S’il est vrai que les cures détox, les jeûnes ou les monodiètes ont le vent en poupe, nous n’avons finalement rien inventé.

Shelton explique bien que les animaux se détoxifient, en particulier quand ils sont malades, ils jeûnent et se reposent. Ils consomment certaines plantes purgatives aussi, en particulier au printemps. Quand aux hommes, depuis la nuit des temps ils pratiquent aussi cela, et consacrent des périodes annuelles au jeûne partiel, à une alimentation moins riche (Ramadan, Carême).

Ils profitent aussi de ce temps pour pratiquer une introspection et nettoyer aussi leurs émotions négatives, comme la colère qui est rattachée en Médecine Traditionnelle Chinoise au foie.
 

Pendant cette période, on s’allège mentalement d’un certain nombre de nos ruminations, qui ont aussi tendance à nous encrassées, car elles produisent des comportements parfois addictifs  au niveau des sucres.

On regagne en santé, on retrouve de l’énergie, nos intestins nous disent merci car ils connaissent moins de désordres, notre peau est plus jolie et cela se voit (nos copines nous le disent aussi !), on perd un peu de poids, le moral est meilleur, le sommeil est plus réparateur, nos articulations sont moins douloureuses et moins raides, on a envie de bouger, et on est motivé du coup pour conserver une bonne hygiène de vie sur le restant de l’année !

Quels sont les effets possibles que je vais pouvoir ressentir pendant ma cure détox ?

Ce sont des effets potentiels qui ne touchent pas tout le monde. Ils dépendent du taux d’intoxication de la personne, et nous appelons cela des crises curatives. Elles se manifestent par un certains nombre de symptômes passagers, qui dépendent finalement de votre taux d’encrassage.

 On peut citer:

  • Des maux de tête,
  • De l’acné,
  • De la fatigue,
  • Des émotions comme de la colère qui correspondent finalement à l’élimination un peu vive de vos toxines par vos émonctoires.

 

D’où l’intérêt de conserver une alimentation qui apporte le moins possible à votre organisme des toxines, et de faire votre petite cure 2 fois par an, en vous faisant accompagner par votre naturopathe, pour être bien conseillé.
 

Quelles sont mes cures préférées ?

Il existe de nombreuses cures détox. Pour ma part, ma préférée est celle que je fais depuis bientôt 17 ans, quotidiennement (donc ce n'est pas une cure mais une hygiène alimentaire) : à savoir l’alimentation hypotoxique du docteur Seignalet.

Elle consiste à supprimer de son alimentation, les céréales modifiées par l’homme (blé, maïs, avoine, orge, millet qui posait question à Seignalet), et les laitages et dérivés de lait d’animaux (lait, yaourts, crèmes desserts, glaces, crèmes, fromages). On supprime ainsi beaucoup d’acidité et les résultats sur le système digestif sont remarquables, ainsi que sur les douleurs et les migraines.
 

On limite les excitants, la viande rouge, et on fait une part belle aux légumes de saison et de bonne qualité. En effet, les aliments « encrassants » ne sont plus présents, et les circulations se font mieux.
 

Ensuite, ma deuxième cure détox chouchoute est la monodiète.

Cela consiste à ne consommer qu’un seul aliment (en continuant à s’hydrater), pendant maximum 15 jours. Elle peut être faite régulièrement, sur une plus courte période (un soir par semaine, un week-end). L’organisme ne reçoit ainsi qu’une seule information à traiter, c’est-à-dire un seul aliment, et c’est beaucoup plus simple pour lui de le gérer, sachant que la quantité n’est pas limitée.
 

Dans mes préférées, il y en a 2 :

La monodiète au riz complet ou semi-complet, qui cale bien, et contrairement à ce que l’on pense, ne constipe pas (le riz complet conserve son enveloppe et donc ses nutriments et ses vitamines B),

 

Et celle à la compote de pommes, sans sucre, et faite maison, qui est très douce pour le transit.
 

Les cures à base de jus (fruits ou légumes) frais ne sont pas à conseiller à tout le monde bien qu’elles soient très riches en vitamines et minéraux. Quand au jeûne, mieux vaut se faire accompagner et le faire sous surveillance. Elles peuvent être utiles dans les cures de revitalisations.

Quels compléments prendre pour aider le corps à mieux éliminer ?

Les compléments alimentaires se trouvent de partout, mais il faut faire attention à ce qu’ils contiennent, et à comment ils sont faits. Tout le monde ne peut pas utiliser certains compléments alimentaires. Là encore, votre naturopathe sera votre guide.
 

On peut décider de  donner un coup de pouce à certains organes, en privilégiant certaines techniques, ou certains végétaux.

Pour booster notre foie, rien de tel qu’un vieux remède de grand-mère : la bouillotte ! En effet, cet émonctoire aime le chaud, et pour lui, il faut plus de 40°C. Si vous êtes frileux, ou bien si vous ressentez de la frilosité pendant la cure détox, n’hésitez pas à utiliser la bouillotte, en plus il y en a de très jolies.

La nature est très bien faite puisqu’elle va nous fournir des éléments pour détoxifier notre foie : l’artichaut, le romarin sont des et des draineurs. On leur associera du desmodium, hépatoprotecteur, en particulier en cas de traitements du cancer et le chardon Marie.

 

Le radis noir mangé en soupe (voir la recette sur ce blog) ou râpé avec un peu de citron pour qu’il garde sa blancheur, et assaisonné d’huile d’olive et de noix, pour leur richesse en oméga 3,

sera un bon complément (pensez à conserver les huiles de noix et de noisettes au réfrigérateur pour ne pas qu’elles rancissent).
 

Quand aux reins on aura le choix :

 

Pour les personnes qui ne souffrent pas d’hypertension, le sauna permettra d’avoir un effet de sudation, et d’éliminer par la peau les toxines.

Si vous préférez utiliser la phytothérapie alors l’ortie est la plante par excellence : elle permet l’élimination des toxines, mais aussi elle est reminéralisante. On lui associera le pissenlit (en salade par exemple), mais aussi l’aubier de tilleul, la reine des prés et l’orthosiphon. Ce sont de bons draineurs rénaux, auquel on pourra ajouter les bourgeons de frêne, hêtre et bouleau. Le mode de prise de ces derniers sera indiqué par votre naturopathe.
 

Il sera primordial aussi de ne pas oublier nos intestins.

  • Déjà l’alimentation hypotoxique va être un plus non négligeable, et va apporter un confort digestif, que reconnaissent tout de suite mes clients.
  • On pourra intégrer en continue la prise de kéfir de fruit.
  • Le psyllium, qui permet de réaliser un mucilage à l’odeur de champignons, permettra de réguler le transit, sans l’agresser.

Dans une cure détox il faut pouvoir éliminer les toxines.

  • Le jus d’aloé Vera lubrifie le transit.
  • La bourdaine est aussi une plante bien connue pour ses vertues laxatives, mais il ne faudra pas en abuser.

Certains naturopathes pratiquent l’hydrologie du côlon, qui consiste à faire passer 15 litres d’eau par le côlon, afin de procéder à un nettoyage complet de celui-ci.

Les poumons sont le seul organe en lien avec l’intérieur du corps,  et l’extérieur de ce dernier.

En effet, ils récupèrent l’oxygène ambiant et rejettent le dioxyde de carbone.

A nous donc de nous aérer le plus possible pour maximiser leur capacité respiratoire.

Dans une cure détox, on prend le temps aussi de se poser, et on va privilégier des techniques comme:

  • la méditation,
  • le yoga ,
  • la réflexologie plantaire…

Dans lesquelles le souffle est important, en particulier dans la gestion du stress.

On pourra y associer des plantes comme: l’eucalyptus, la pulmonaire qui porte bien son nom, la guimauve qui est douce, mais aussi les bourgeons d’aulne glutineux, de ronce qui vont permettre une meilleure expectoration des mucus qui encombrent nos bronches.
 

N’oublions pas la peau ! La 1ère technique sera de passer par le sauna facial qui va permettre la sudation et donc l’ouverture des pores  de la peau.

 

On pensera aussi à pratiquer le gommage de la peau une fois par semaine et à bien l’hydrater : autant avec une bonne crème de jour avec un indice UV fort qu’en s’hydratant en buvant 1,5 litres d’eau par jour.
 

En phytothérapie, on pourra utiliser de l’eau de rose pour les peaux fragiles afin de l’apaiser ou de l’eau d’hamamélis, mais aussi la pensée sauvage qui va purifier le sang.

Les bourgeons de cassis (grand anti-inflammatoire et activateur de tous les systèmes), bouleau, platane, orme et cèdre du Liban seront aussi vos alliés.

La posologie vous sera conseillée par votre naturopathe.
 

La prise de chlorella (petite algue) qui permet d’éliminer les métaux lourds (que nous avons par exemple dans les amalgames dentaires), pourra vous être conseillée.

Pendant cette période, les fleurs de Bach pourront vous  être utiles aussi.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les organes sont reliés à des émotions : par exemple, le foie est relié à l’émotion de la  colère, les reins, à la peur (…).

Un travail pourra aussi être envisagé sur le plan émotionnel, car la détox n’est pas qu’un processus physique qui vise à éliminer les surcharge du corps, mais aussi du mental.

Le rééquilibrage énergétique par les aimants spécifiques permettra d’équilibrer les circulations énergétiques dans les méridiens et de rééquilibrer globalement le corps.

Tout le monde peut-il faire une cure détox ?

Non, tout le monde ne le peut pas : en sont exclus:

  • Les femmes enceintes (qui pourront faire une cure de revitalisation post accouchement),
  • Les enfants.
  • Après pour les autres personnes, cela dépendra de la cure détox préconisée en fonction de votre anamnèse. Par exemple à un diabétique, je ne conseillerai pas le jeûne.

D’ailleurs Shelton dans son livre « le jeûne selon Shelton », excluait les personnes qui prenaient des médicaments.
 

Ensuite, je vous conseillerai le visionnage d’un reportage sur Arte concernant la pratique du jeûne, qui contredit mon dernier paragraphe ! Sauf que, les jeûnes proposés se passent sous contrôle médical, dans des cliniques, avec surveillance constante du corps médical et donc, pas seul à la maison.

Pour conclure

Faites-vous accompagner pour la 1ère cure détox. Pour cela, n’hésitez pas à me rencontrer en prenant rendez-vous.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.