Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 

Velouté de potimarron au foie gras et aux marrons

20 Déc 2021 Marjorie Naturopathie Recettes de cuisine

46 vues

En ces périodes de fêtes, on pense assez peu à servir à ses convives un velouté en entrée. Cela ne semble pas assez glamour peut-être, ou assez sophistiqué. Sauf que, c’est bien souvent dans les plats les plus simples qu’on trouve le réconfort, et la santé. L’an dernier, en début d’année, je vous avais proposé la recette du velouté de radis noir. Ceux qui craignent le goût et l’odeur particulière de cet aliment détox du foie, n’ont rien à craindre. Ils seront même surpris par sa douceur. Là encore, c’est un velouté modifiable.

Pour ces fêtes, j’ai choisi de vous proposer un autre velouté. La soupe, c’est un peu l’histoire de notre enfance : qui n’a jamais entendu dire « mange ta soupe si tu veux grandir ! » ? Ici, ce n’est pas simplement une soupe, mais un velouté, tout en onctuosité que je publie.

1- Quelles sont les différences entre la soupe et le velouté ?

Soupe, velouté, potage, bouillon, que de terme dans lesquels on se perd !

Le mot soupe fait référence aux plats liquides, le potage est une soupe dont la partie liquide est la plus importante des composantes. La bisque est le nom attribué à une soupe de crustacés, et peut contenir de la crème. Le velouté quant à lui est une soupe dont la texture est beaucoup plus onctueuse et épaisse. Cela est sans doute le résultat de l’ajout de la fécule, de la crème, voir de jaunes d’œufs.

2- Quels sont les atouts nutritionnels du potimarron ?

Le potimarron est un légume de la saison automne-hiver. Son prix est très raisonnable. On peut aussi le trouver sans la peau, cubé et congelé désormais. Il fait partie de la famille du potiron, mais on le déguste depuis moins longtemps que son cousin.

Ses atouts sont nombreux et bien utiles en cette période où les infections sont plus virulentes que d’ordinaire. Rien qu’à sa couleur très pigmentée, on sait qu’il est d’une grande richesse en bêta-carotène, et aussi en antioxydants. C’est aussi un aliment très complet en fibres et donc très rassasiant. Cerise sur le gâteau, il ne contient de 38 kcal pour 100g, ce qui en fait un aliment intéressant dans ces périodes où les tables sont très copieuses.

Mais ce n’est pas parce que c’est un poids plume sur le plan des calories qu’il n’a pas encore d’autres atouts à nous donner ! Les glucides et les protéines végétales qu’il contient sont en grand nombre, et bien assimilées. Il contient 1,8g de fibres alimentaires pour 100g, ce qui nous permet de prendre soin de notre système digestif et de notre transit, tout en douceur. Les fibres nous permettent aussi d’avoir une impression de satiété plus vite atteinte.

Les antioxydants contenus dans le potimarron vont avoir un effet booster sur le système immunitaire assez mal mené en cette période, mais aussi vont lutter conter le vieillissement cellulaire.

Il y a plus de vitamine A dans le potimarron que dans la carotte ! Cette vitamine intervient dans le maintien d’une bonne vision, en particulier la nuit, mais pas seulement : elle joue un rôle sur la peau, les dents, les os, et protège contre les infections.

3- Comment cuisiner le velouté de potimarron ?

Ingrédients pour 5 bols:

  • 1,2 kg de potimarron épluché, épépiné, et coupé en cubes
  • Quelques marrons cuits à la vapeur
  • 100 g de bloc de foie gras
  • 500 ml de lait de coco
  • Curry sans gluten, sel, poivre

 

Préparation:

Faire cuire les cubes de potimarron à la vapeur.

Les laisser refroidir dans une passoire afin qu’ils s’égouttent.

Si vous les préparer la veille, vous pouvez les laisser s’égoutter avec une assiette creuse sous la passoire, dans le réfrigérateur toute la nuit.

Le jour J:

Mixer les dés de potimarron avec le lait de coco.

Assaisonnez avec du sel, du poivre et du curry.

Mettre à chauffer à feu doux le velouté en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, mettre à réchauffer les marrons dans une casserole, à feu doux. Si besoin, afin qu'ils n'attrapent pas, mettre un peu de lait de coco ou de crème végétale au fond de la casserole.

Mettre 4 marrons au fond de chaque bol.

Versez le velouté dessus bien chaud et parsemez chaque bol de dés de foie gras.

Servez sans attendre.

4- Et pour conclure ?

Qu’on appelle soupe, velouté, bisque, potage ou bouillon, les atouts nutritionnels sont indéniables : le velouté réchauffe le corps, et l’esprit, en apportant les oligoéléments, les fibres et autres vertus dont nous avons besoin. Son côté rassasiant est un atout, et sa douceur, un régal pour les papilles. Ce velouté est modifiable : on peut remplacer le foie gras par de fines tranches de lard fumé passées à la poêle pour leur croustillant, et dans une version totalement végétale, on peut substituer la protéine animale par des cubes de tofu fumé poêlés. Vous pouvez aussi parsemer votre velouté, de pluches de persil frais, antioxydant lui aussi, juste au moment de servir.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment le tabac enfume-t-il vos articulations?

Pourquoi le sommeil influe-t-il sur nos douleurs?

Quel rôle joue le méridien poumon dans les douleurs articulaires?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.