Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 
Marjorie Naturopathie (e.i)
Hygiéniste - Naturopathe à Chaponost (Rhône)
 

Fêtes de fin d'année: Et si vous tentiez le pot-au-feu de la mer, sans gluten?

19 Déc 2022 Marjorie Naturopathie Recettes de cuisine

10 vues

A quelques jours des fêtes de fin d'année, vous nous n'avez peut-être pas encore défini vos menus. Ces périodes sont toujours assez rudes pour le système digestif: on passe beaucoup de temps à table, les plats sont plus riches qu'à l'ordinaire, et après les fêtes, les gens se retrouvent encore plus douloureux qu'avant. Mes consultants apprennent à passer des fêtes gourmandes, sans être malades, ou encore plus douloureux après. Pour la plupart, ce challenge semblait difficilement réalisable avant leur prise en charge lors de nos séances.

Si vous aimez le poisson, voici une recette originale, simple, rapide, et succulente. Pour tous, le pot-au feu, se fait à base de plusieurs viandes. On imagine mal que remplacer cette dernière, lourde, par du poisson puisse se faire. Et pourtant! C'est ce que je vous propose aujourd'hui, dans cet article.

1- D'où nous vient le pot-au-feu?

Le pot-au-feu est un plat emblématique de la cuisine de nos familles. C'est un des plats de nos hivers, qui nous réconforte après de rudes journées froides. Il a un côté deux en un: on mange la protéine, et une fois dégraissé, son bouillon pourra servir de soupe, avec ses légumes, et une poignée de pâtes (sans gluten pour moi).

Le pot-au-feu doit son nom au plat dans lequel il cuit. C'est un plat du terroir paysan français qui a été récupéré par la bourgeoisie au XVIIème siècle.  Plat populaire, aujourd'hui les chefs l'ont mis à leurs menus, en le gardant dans sa version traditionnelle, ou en le modernisant.

Ce plat qui cuit lentement et longuement, est composé à la base de viande de boeuf, du traditionnel os à moëlle, et surtout de beaucoup de légumes hivernaux, qui vont parfumer le bouillon. On ajoute aussi du clous de girofle, que l'on pique dans un oignon, et qui cuira avec les autres légumes, et la viande. La bouquet garni ajoute encore un peu plus de parfum, et est un incontournable.

Le pot-au-feu de la mer est donc une de ces variantes modernes. Les poissons choisis doivent bien se tenir (saumon, poissons blancs, on peut ajouter des crustacés comme les crevettes), et le temps de cuisson sera réduit, puisque le poisson cuit plus vite que la viande.

2- En quoi le cabillaud est un poisson maigre, et riche?

Le cabillaud fait partie de la famille des poissons blanc. Il vit dans les eaux froides, à 500 ou 600 mètre de profondeur. La saison de la pêche de ce poisson ce déroule de la fin de l'automne (donc maintenant), jusqu'au printemps. La morue est du cabillaud qui a été salé au sel gros. Peu calorique, il sera apprécié pour la finesse de sa chair, et pour son côté diététique, encore plus si vous achetez des coeurs de filets de cabillaud, qui ne contiennent pas d'arêtes.

C'est un poisson pauvre en graisse, donc très digeste.

Il est riche en un certain nombre de minéraux, tels que le calcium, le phosphore et l'iode (170 mg pour 100g de cabillaud). Dans les bienfaits qu'on lui prête sur notre organisme, le cabillaud:

  • améliore le système nerveux et musculaire;
  • régule l'eau à l'intérieur comme à l'extérieur de nos cellules, à cause de sa richesse en potassium;
  • permet de mieux fixer le phosphore dans nos dents et dans nos os;
  • booste la formation de nos globules rouges dans le sang, car c'est une bonne source de vitamines du groupe B, qu'on retrouve dans la formation de notre matériel génétique, et bien utiles dans le fonctionnement de notre métabolisme globalement.

Sa forte présence en sodium en fait un poisson à limiter chez les personnes souffrant d'hypertension, ou d'insuffisance rénale. Toutefois, les fromages, ou les poissons en conserve en contiennent beaucoup plus.

Frais, salé, fumé, il existe sous différentes formes pour ravir vos papilles. De même, sa cuisson peut être à la vapeur, à la poêle, et pourquoi pas en pot-au-feu?

Le cabillaud est riche en bonnes graisses: la présence d'oméga 3 lui confère des propriétés cardio protectrices intéressantes. Les oméga 3 sont reconnus pour leur action sur la diminution de l'hypertension artérielle (dans le cadre d'une alimentation adaptée), ils réduisent les triglycérides, et préviennent la formation de l'athérosclérose.

3- Comment préparer le pot-au-feu de la mer?

Pour 6 à 8 personnes, il vous faudra:

  • 1 petit bulbe de fenouil
  • 2 carottes
  • 12 petites pommes de terre bio
  • 1 petit poireau
  • 1 oignon
  • 1 kg de coeurs de filets de cabillaud
  • 25 cL de crème de riz liquide
  • 25 cL de bouillon de légumes maison (j'insiste sur le fait que ce n'est pas un cube que vous mettez car bourré de mauvaises graisses et de gluten! L'eau de cuisson de différents légumes ira très bien pour parfumer et rajouter du liquide. Aujourd'hui, vous pouvez aussi en trouver sous forme lyophilisée vegan et sans gluten. Scrutez bien les compositions sur les étiquettes.)
     
  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne bio
  • 1 citron bio
  • graines de coriandre
  • sel, poivre
  • coriandre fraîche/surgelée
  • huile d'olive
  • (facultatif: 1L de moules décoquillées, une vingtaine de noix de Saint-Jacques)

Pelez et émincez l'oignon.

Pelez et lavez les carottes. Les éplucher puis découpez-les en biseaux.

Pelez et lavez les pommes de terre. Si certaines sont trop grosses, découpez-les en deux.

Retirez les 1ères feuilles du poireau. Coupez une partie du blanc en deux en remontant vers le vert puis nettoyez-le sous l’eau.

Découpez-le ensuite en rondelles.

Lavez le fenouil et émincez-le finement.

Dans une grande cocotte, faire chauffer de l’huile d’olive, puis déposez les légumes afin de les faire revenir 5 minutes en les remuant régulièrement.

Ajoutez le vin blanc, le bouillon de légumes et le sucre de canne bio.

Salez et poivrez le liquide. Attention avec le sel !

Laissez cuire 25 à 30 minutes à couvert.

Pendant ce temps, lavez le citron bio et découpez-le en rondelles.

Si vous n’utilisez pas de la coriandre surgelée, lavez-la et découpez-la.

Versez la crème végétale dans la cocotte, les graines de coriandre, les rondelles de citron et les morceaux de poisson (ainsi que les moules et les noix de Saint-Jacques, si vous avez opté pour cette solution).

Laissez cuire une vingtaine de minutes à couvert et à feu doux.

Au moment de servir, saupoudrez de coriandre et rajoutez un filet d’huile d’olive.

En panne d'idées de recettes pendant les fêtes de fin d'année, ou dans votre quotidien? N'hésitez pas à consulter les pages du blog consacrées à cela. Comme quoi, manger anti-inflammatoire, et bon c'est possible! N'hésitez pas à réserver votre appel découverte GRATUIT de 45 minutes, afin que nous échangions sur vos problématiques.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Comment faire une galette des rois, anti-inflammatoire, sans gluten et vegan?

Comment le tabac enfume-t-il vos articulations?

Pourquoi l'arrêt du lactose dans les douleurs articulaires est inutile?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.