Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)
Marjorie Naturopathie
Naturopathe à Irigny (Rhône)

Comment faire un pain d’épices sans gluten, sans lait, vegan et avec un faible index glycémique ?

Recettes de cuisine

Le pain d’épices est un incontournable des fêtes de fin d’année. Mais quand on a une alimentation spécifique, cela reste un plaisir interdit…sauf que, maintenant, vous saurez comment le faire en toute sécurité alimentaire et sincèrement, vous serez comblés par cette découverte gustative d’une grande simplicité.

 

D’où vient le pain d’épices ?

J’ai pour habitude de dire que la cuisine est un voyage dans le temps et dans l’espace.

C’est dans l’Histoire et dans nos histoires que ces recettes prennent racine. On évoquait déjà en Egypte Ancienne un pain au miel. Puis dans la Grèce Antique, c’est le « Melitounta » qui était fabriqué : à base de farine de sésame et recouvert de miel.

 Il faut en fait attendre la Dynastie chinoise Ting du Xème siècle que nous trouvons la recette du Mi-Kong : un pain au miel et au froment. Les guerriers Mongols le consommaient  dans leurs rations de combat, pour sa forte valeur énergétique. Et puis, ils le rapportent chez les Arabes.

Nous sommes alors au Moyen-âge : les européens partent en Croisades, et découvrent cette recette en Terre Sainte, ainsi que les épices qui vont traverser le bassin Méditerranéen. En 1296, le pain d’épices Allemand, ou « Lebkuchen » apparaît et se propage dans les monastères du Saint-Empire romain germanique. Les moines cisterciens de Marienthal en Alsace, en auraient consommé en 1453, pour leur Noël. On prêtait au pain d’épices des propriétés médicinales à cause des épices et du miel qu’il contenait.

Le Moyen-âge c’est aussi l’émergence des foires .La foire du Trône est incontournable depuis 957 : on l’appelle « foire au pain d’épices », représentée par un cochon rose. A partir du XVIIème siècle, à Nuremberg, le pain d’épices devient un produit phare du Christkindmarkt (Marché de Noël). A Reims, au XVIIIème siècle, on compte une vingtaine de maîtres « pains d’épiciers » et la ville est réputée dans tout le royaume pour la qualité de ce produit. Dès lors, le pain d’épices reste en bonne place dans la gastronomie française et dans nos plaisirs d’enfants.

Quels sont les impacts du pain d’épices sur notre santé ?

Le pain d’épices est un dessert riche en calories et recommandé pour les sportifs : il ne contient pas de lipides mais beaucoup de glucides. Les épices qui le composent  comme le gingembre (anti-inflammatoire, tonifiant et anti-nauséeux) ou l’anis, permettent une grande digestibilité. La cannelle qui permet de réguler les pics d’insuline (mais qui est aussi antiseptique, antispasmodique et anti bactérienne) sera l’alliée des diabétiques qui  pourront le consommer avec moins de culpabilité tout en restant raisonnable à cause de la présence du miel : sucre prédigéré, contenant beaucoup de vitamines et d’oligoéléments, aux propriétés antiseptiques remarquables entre autre, on le privilégiera plutôt cru que cuit. 

Pourquoi faire un pain d’épices sans gluten, sans lait, et vegan ?

Et bien tout d’abord, parce que c’est simple et bon ! Ensuite, le fait qu’il soit « vegan » implique la non utilisation du miel qui est remplacé par le sirop d’agave : ce dernier a un faible impact sur la glycémie donc c’est bien pour les diabétiques. Le sucre utilisé ici est du muscovado : c’est un de mes sucres préférés. Il est bien brun, contient tous les bons nutriments et à lui aussi un faible index glycémique. Sans gluten, sans céréales modifiées, sans lait d’animaux, ce pain d’épices permet quand même à tous ceux qui ont dû, ou doivent changer d’alimentation de se faire plaisir sans risque. Il ne contient pas de matière grasse ou d’œuf, et là encore, les intolérants aux œufs pourront se faire plaisir.

Sans compter que si vous arrivez à lui résister (ce qui n’est pas certain !) vous verrez qu’il se bonifiera avec le temps et que ses arômes changeront !

Bref, ce pain d’épices à tout bon ! Alors même en dehors des fêtes, il vous accompagnera !

Pour cette recette, je me suis inspirée de celle de Marie Laforêt, auteure culinaire vegan entre autre et sincèrement, c’est le meilleur pain d’épices que j’ai fait depuis 16 ans. Malgré que les farines soient sans gluten (ce qui rend les pâtisseries plus friables), celui-ci reste bien moelleux et très léger.

Apportez un soin particulier aux épices : elles doivent être biologiques et ne pas contenir de gluten. Les mentions « peut contenir éventuellement », ou « traces éventuelles » indiquent juste qu’il y a une probabilité infime que le produit que vous devez exclure (gluten, lait…) puisse se trouver à l’intérieur. Donc, pas d’affolement ! C’est pour cela que vous trouverez très souvent dans mes recettes « attention à la composition » pour penser à bien vérifier cette dernière.

J’utilise ici 2 sortes de farines : mon MIX B de chez Schär qui me sert à faire mon pain et qui est très bien pour les pâtisseries et la farine de châtaigne. Le miel est remplacé par le sirop d’agave et le lait de vache par une boisson végétale (ici « lait » de riz). Il n’y a pas d’œuf non plus.

Alors, c’est parti pour sa réalisation !

Ingrédients :

  • 180 g de farine MIX B de chez Schär (pour moi. Vous pouvez utiliser votre mix habituel s’il convient à la confection des gâteaux ou de la farine de riz).
  • 70 g de farine de châtaigne (attention à la composition)
  • 65 g de sucre complet biologique
  • 2 grosses cuillères à  café de mélange pour pain d’épices biologique (attention à la composition : très souvent les épices contiennent du gluten)
  • 1 pincée de poivre noir moulu (attention à la composition)
  • 1 cuillère à café de vanille liquide (attention à la composition)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 200 ml de lait végétal (pour moi lait de riz)
  • 150 ml de sirop d’agave
  • 1 sachet de levure sans gluten
  • Un peu de margarine végétale pour graisser le moule à cake

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C.

Il faut 2 saladiers :

Dans le 1er, tamisez tous les ingrédients secs, puis mélangez-les.

Dans le second, versez tous les ingrédients liquides.

Versez le saladier contenant les ingrédients liquides sur celui des ingrédients secs et mélangez.

Si besoin, rectifiez la quantité d’épices : volontairement au départ, mieux vaut en mettre moins que trop. Il est plus facile d’en rajouter.

Graissez le moule avec un peu d’huile ou de la margarine végétale.

Déposez la préparation dans le moule à cake et lissez le dessus avec une spatule.

Enfournez à 180°C pendant 30 à 40 minutes en fonction de votre four. Votre pain d’épices est cuit lorsque la lame d’un couteau ressort sèche.

Laissez-le refroidir avant de le découper.

 

Pour plus d'information sur la recette originale de Marie LAFORÊT, suivez le lien ci-dessous:

https://www.100-vegetal.com/2014/12/pain-depices-vegan.html


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.